Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Jefferies souligne les mauvaises nouvelles
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Jefferies souligne les mauvaises nouvelles

tradingsat

(Tradingsat.com) - Tandis que le CAC 40 rebondit à mi-séance après que Mario Draghi, le président de la BCE, a confirmé sa volonté de toute faire pour assurer la pérennité de l'euro, Alcatel-Lucent chute toujours aussi lourdement, abandonnant plus de 8% à 0,80 euro.

L'équipementier télécom est retombé dans le rouge au deuxième trimestre 2012. Le groupe fait état d'une progression de 7,1%% de son chiffre d'affaires, à 3,545 milliards d'euros, pour une perte d'exploitation ajustée de 31 millions d'euros, soit -0,9% des revenus, et une perte nette part du groupe de 254 millions d'euros.

La situation financière de l'entreprise s'est par ailleurs dégradée au vu d'une trésorerie nette en recul à 236 millions d'euros, par rapport à une trésorerie nette de 753 millions d'euros au 31 mars 2012. Le déficit de financement des retraites et autres régimes postérieurs à l'emploi a grimpé dans le même temps à 2,177 milliards d'euros à fin juin, par rapport à un déficit de 1,191 milliard d'euros au 31 mars 2012.

Ben Verwaayen n'élude pas en effet les difficultés auxquelles le groupe doit faire face. "Il est clair que, au regard du contexte macro-économique qui se détériore et de la concurrence qui règne sur les prix dans de nombreuses régions du monde et qui pèse sur notre rentabilité, nous devons amorcer une transformation plus ambitieuse", souligne-t-il.

Alcatel-Lucent a donc annoncé ce matin le lancement du Programme Performance pour accélérer sa transformation et réduire ses coûts de 1,25 milliard d'euros d'ici la fin de l'année prochaine ; Alcatel-Lucent prévoit ainsi la suppression supplémentaire d'environ 5000 postes à l'échelle du groupe.

"Alcatel-Lucent a publié des résultats du 2ème trimestre qui en ligne avec l'avertissement [...] de la semaine dernière", commente aujourd'hui Jefferies. Le plus gros problème, bien sûr, est la profitabilité", souligne le broker, qui constate l'augmentation de la pression sur le bilan.

Il pointe une autre mauvaise nouvelle ; le fait que le groupe indique vouloir gérer son portefeuille de brevets comme un centre de profit indépendant signifie selon Jefferies qu'Alcatel-Lucent a échoué à monétiser son portefeuille de brevets comme il en avait annoncé l'intention il y a six mois. Ainsi, "les investisseurs devraient encore demeurer à l'écart du titre", selon le courtier, qui maintient son opinion "Sous-performance" et son objectif de cours de 0,85 euro sur Alcatel-Lucent.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI