Bourse > Alcatel-lucent > Alcatel-lucent : Termine en repli après des analyses négatives
ALCATEL-LUCENTALCATEL-LUCENT ALU - FR0000130007ALU - FR0000130007
3.500 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
3.500 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 12 386 M€Capi. :

Alcatel-lucent : Termine en repli après des analyses négatives

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alcatel-Lucent termine la séance en forte baisse de près de 5% avec un volume de plus de 165 millions de titres. Le titre a été pénalisé par plusieurs recommandations négatives.

Jefferies a renouvelé son opinion 'sous-performance' et son objectif de cours de 0,65 euros, estimant qu'il continue d'exister un potentiel baissier sur les titres.

Selon l'analyste, l'amélioration de la rentabilité de l'équipementier au 4ème trimestre est simplement due à des facteurs saisonniers et à la vigueur du métier des applications, à des éléments peu susceptibles de durer.

L'intermédiaire redoute que le déclin des ventes de logiciels EVDO et HSPA+ vienne mettre à mal la rentabilité du groupe, les opérateurs se détournant des architectures traditionnelles pour choisir des infrastructures de nouvelle génération, à forte composante matérielle et donc à faibles marges.

Concernant le départ annoncé de Ben Verwaayen, Jefferies considère qu'il s'agit d'une nouvelle qui pourrait contester les investisseurs, sous réserve de l'identité du nouveau patron.

'Dans l'ensemble, l'activité et les titres se morfondent depuis son arrivée en 2008', conclut-il.

Société Générale réitère sa recommandation 'vendre' et son objectif de cours de 0,65 euro après la publication de résultats de 4ème trimestre qu'il juge 'contrastés'.

Le broker note que la performance globale de l'équipementier a été dopée par la division de logiciels, services et solutions (S3), qui a réalisé un chiffre d'affaires supérieur aux prévisions et dégagé une marge opérationnelle de 17%, à comparer avec un consensus de 9%.

SG estime que la branche a bénéficié d'économies de coûts et de la sortie de contrats déficitaires, mais juge que la performance de la branche constitue un 'facteur positif' pour le groupe.

SG se dit néanmoins préoccupé par la poursuite des pertes de la division des réseaux opérateurs.

'Si Alcatel-Lucent ne parvient pas à réaliser un bénéfice quand cette activité est bien orientée, nous craignons qu'il lui soit difficile de redresser la division opérateurs', résume-t-il.

Concernant la démission 'inattendue' du directeur général Ben Verwaayen, SG rappelle que le dirigeant a piloté le groupe durant quelques années difficiles, en procédant à une restructuration radicale du groupe.

'Cependant, la finalisation réussie des lignes de crédit a au moins apporté un bol d'oxygène à Alcatel-Lucent', souligne-t-il, regrettant au passage que le groupe n'ait pas fourni de calendrier précis quant à la nomination d'un nouveau DG.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI