Bourse > Albioma > Albioma : Accord pour la construction d'une centrale biomasse
ALBIOMAALBIOMA ABIO - FR0000060402ABIO - FR0000060402
20.400 € +0.34 % Temps réel Euronext Paris
20.400 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 20.400 €+ Haut : 20.400 €+ Bas :
20.330 €Clôture veille : 61Volume : +0.00 %Capi échangé : 625 M€Capi. :

Albioma : Accord pour la construction d'une centrale biomasse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Albioma a annoncé ce lundi matin la signature du contrat bagasse/biomasse avec EDF pour la construction de la centrale Galion 2 en Martinique, structure 100% biomasse la plus importante de l'outre-mer français.

L'avenant tarifaire a été signé le 5 décembre 2014 avec l'électricien français après validation par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE).

D'une puissance de 40 mégawatts (MW), l'installation, implantée à côté de la sucrerie du Galion, à laquelle elle fournira de la vapeur, utilisera la bagasse produite par cette dernière. Elle permettra de valoriser efficacement les ressources en biomasse locale et contribuera à la réduction de la dépendance de la Martinique aux énergies primaires importées, produisant 15% des besoins électriques de l'île sous forme d'énergie renouvelable de base.

Le groupe chimique développera également de nouvelles filières qui permettront de mobiliser localement d'autres formes de biomasse : la paille de canne à sucre, la partie non valorisée de la bagasse de distilleries, les taillis sous futaie forestière, la fraction non-fermentescible des déchets verts et les plantes énergétiques cultivées sans conflit d'usages.

À terme, la biomasse locale devrait représenter près de 40 % des approvisionnements de la centrale.

Le complément de biomasse sera importé sous forme de granulés de bois d`Amérique du Nord et du Brésil. Le démarrage de l'installation est désormais prévu au premier semestre 2017 et le contrat a cours sur une durée de trente ans à compter de la mise en service industrielle.

De l'ordre de 170 millions d`euros, l'investissement sera porté par Albioma Galion, filiale à 80 % d'Albioma et à 20 % de COFEPP, son partenaire historique aux Antilles. Il sera financé par une dette projet à long terme d'environ 120 millions d'euros.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI