Bourse > Affine r.e. > Affine r.e. : Retour des profits au premier trimestre
AFFINE R.E.AFFINE R.E. IML - FR0000036105IML - FR0000036105
16.520 € +0.49 % Temps réel Euronext Paris
16.690 €Ouverture : -1.02 %Perf Ouverture : 16.690 €+ Haut : 16.450 €+ Bas :
16.440 €Clôture veille : 4 641Volume : +0.05 %Capi échangé : 166 M€Capi. :

Affine r.e. : Retour des profits au premier trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Affine abandonne 0,9% ce jeudi après-midi malgré l'annonce hier après Bourse d'un retour des profits au terme des 6 premiers mois de l'exercice.

Le groupe a fait état d'un bénéfice net consolidé de 5,6 millions d'euros, à comparer avec un déficit de 6,4 millions au premier semestre 2014. Ce retournement à la hausse s'explique notamment par la forte baisse des frais de fonctionnement (-25,8 %), résultant en majeure partie de la cession de Concerto, et des frais financiers (-12,5 %).

Il résulte aussi d'une importante amélioration des variations de juste valeur : +1,9 million d'euros, contre -2,3 millions pour les instruments financiers ; et -7 millions d'euros (notamment sur les actifs logistiques) à comparer avec -9,4 millions pour les immeubles, compensée par la plus-value de cession réalisée sur la vente de bureaux à Lyon (Rhône).

Affine a également évoqué le redressement de la contribution de Banimmo (dont l'entreprise détient 49,5 %), passé de -4,1 millions d'euros au premier semestre de 2014 à -300.000 euros pour la période correspondante de 2015.

Le taux d'occupation EPRA a en revanche reculé de 1,7 point d'un semestre à l'autre à 88,5% au 30 juin en raison du départ d'un locataire sur le site de Tremblay-en-France.

Enfin, l'ANR triple net EPRA (hors droits), qui intègre la juste valeur des instruments de couverture, les impôts différés et la différence entre les valeurs comptable et la juste valeur de l'endettement (hors Banimmo), est ressorti à 25 euros par action, contre 25,4 euros à fin 2014.

Sauf événement majeur externe, les tendances enregistrées au premier semestre devraient se confirmer sur l'ensemble de l'année, a indiqué Affine, qui entend poursuivre sa politique de cession des actifs non stratégiques, en parallèle avec la reprise d'investissements ciblés en région parisienne et dans 6 métropoles régionales, propres à préserver le potentiel de revenus locatifs et à améliorer la qualité du portefeuille.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI