Bourse > Affine r.e. > Affine r.e. : Hausse des revenus locatifs au 3T en séquentiel
AFFINE R.E.AFFINE R.E. IML - FR0000036105 IML - FR0000036105   SRD PEA PEA-PME
17.110 € +1.00 % Temps réel Euronext Paris
16.860 €Ouverture : +1.48 %Perf Ouverture : 17.140 €+ Haut : 16.840 €+ Bas :
16.940 €Clôture veille : 4 761Volume : +0.05 %Capi échangé : 172 M€Capi. :

Affine r.e. : Hausse des revenus locatifs au 3T en séquentiel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Affine a rapporté ce jeudi soir avoir enregistré 10,3 millions d'euros de revenus locatifs au titre de son troisième trimestre, soit un recul de 3,2% sur un an, mais une hausse de 0,6% en rythme séquentiel.

Sur 9 mois, lesdits revenus ressortent ainsi à 31 millions d'euros, en recul de 5,6% par rapport à la même période l'an passé, essentiellement en raison du départ de deux importants locataires des bâtiments de Tremblay-en-France et Mer, actuellement en cours de rénovation et relocation. En prenant en compte l'impact des acquisitions, des cessions et de la vacance résultant de la restructuration en cours de l'immeuble Tangram à Lyon (Rhône), les loyers s'inscrivent en retrait de 6,6 % sur la période.

S'agissant du trimestre écoulé, Affine a rappelé avoir signé 6 nouveaux baux portant sur une surface totale de 2.200 mètres carrés et un loyer annuel global de 200.000 euros. 6 locataires ont par ailleurs résilié leur bail ou quitté leur locaux, représentant au total une surface de 3.400 mètres carrés et un loyer annuel de 0,7 million. Enfin, il y a eu 3 renégociations pour un montant de 100.000 euros. Au global, l'impact devrait être marginal sur le second semestre 2015 et d'environ 400.000 euros en 2016.

'La rotation du portefeuille en vue de son rajeunissement et son amélioration s'est poursuivie avec la cession d'un plateau de bureaux à Paris dans l'immeuble situé rue Réaumur, du solde des bureaux à Bron (Rhône) et d'un entrepôt à Buchères (Aube). Au global, les prix de cession correspondent à la valeur d'expertise de fin juin 2015', a ajouté le groupe, qui poursuit sa stratégie d'un développement équilibré entre Paris Métropole et 6 principales métropoles régionales (Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Nantes et Toulouse).

Cette stratégie se décline également par la cession progressive des immeubles situés hors de ces zones ou dédiés à la logistique, laquelle devrait se poursuivre en 2016.

Cette politique d'investissement sélective, le cas échéant en partenariat, pouvant s'accompagner d'investissements d'opportunité dans des immeubles de rendement, vise à retrouver le volume des loyers des années antérieures tout en maintenant le LTV à un niveau prudent.

Enfin, Affine a confirmé son intention de proposer un dividende d'un euro par action pour l'exercice en cours.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...