Bourse > Adocia > Adocia : S'envole après l'accord de licence record avec Eli Lilly
ADOCIAADOCIA ADOC - FR0011184241ADOC - FR0011184241
18.750 € -1.37 % Temps réel Euronext Paris
18.960 €Ouverture : -1.11 %Perf Ouverture : 18.990 €+ Haut : 18.750 €+ Bas :
19.010 €Clôture veille : 13 753Volume : +0.20 %Capi échangé : 129 M€Capi. :

Adocia : S'envole après l'accord de licence record avec Eli Lilly

(Tradingsat.com) - Adocia s'envolait de plus de 30% vendredi matin à la Bourse de Paris (+35,5% à 36,9 euros vers 10h15) dans des volumes étoffés : 300 000 titres échangés, soit 4,85% du capital de l'entreprise après seulement 75 minutes de cotation.

La société de biotechnologie spécialisée dans le développement de formulations innovantes de protéines thérapeutiques déjà approuvées vient de conclure avec le groupe pharmaceutique américain Eli Lilly un accord de licence global portant sur le développement de son insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro, pour le traitement des patients atteints de diabète de type 1 et 2.

Selon les modalités de l’entente, Lilly sera responsable des futurs développements, production et commercialisation de BioChaperone Lispro. L’ensemble des paiements (initial et d’étapes) pourrait atteindre 570 millions de dollars, montant record pour une biotech française, supérieur à celui conclu en 2011 entre Innate Pharma et Bristol Myers Squibb (430 millions de dollars potentiels).

Adocia recevra un paiement initial total de 50 millions de dollars, ainsi que des paiements potentiels d’étape pouvant atteindre 280 millions de dollars si le produit atteint certains jalons de développement clinique et réglementaires, et jusqu’à 240 millions de dollars supplémentaires s’il atteint certains objectifs de vente. Adocia recevra également des royalties à des taux progressifs sur les ventes. Enfin, Lilly remboursera Adocia de certaines dépenses de recherche et développement pendant la durée du contrat. Une formulation concentrée de BioChaperone Lispro fait aussi partie de l’accord.

« C’est un grand jour pour Adocia et Lilly, un leader mondial dans le traitement du diabète, qui initient une nouvelle collaboration pour le développement d’une formulation ultra-rapide d’insuline lispro », a déclaré Gérard Soula, Président Directeur Général d’Adocia. « Nous considérons que Lilly est un collaborateur clé pour ce projet, du fait de leur très grande connaissance des insulines. »

L'histoire est très particulière dans la mesure où Adocia avait déjà signé en 2011 avec le laboratoire américain un accord de licence et de collaboration exclusive et mondiale pour le développement de son insuline à action rapide formulé avec la technologie BioChaperone. L'accord, d'un montant potentiel de 156 millions de dollars, avait ensuite été rompu en 2013.

Entre-temps, "Adocia a poursuivi seul le développement de BioChaperone Lispro avec 2 essais de phase II-a positifs (I-b normes Lilly), y a apporté de la valeur avec une forme plus concentrée, U100, tandis que le climat concurrentiel jouait en sa faveur", commente aujourd'hui Invest Securities.

"Le brevet d'Humalog, l'insuline ultra-rapide de Lilly, est tombé dans le domaine public en mai 2013 [...] Sanofi a développé son insuline ultra-rapide concentrée U300. Cette erreur stratégique de Lilly explique en grande partie la multiplication par 3,5 de la valeur du nouveau deal par rapport à celui d'avant l'introduction en Bourse d'Adocia", poursuit le broker.

In fine, Invest Securities souligne que "la valeur totale du deal est nettement au-dessus de [ses] attentes pour un accord ne concernant qu'une seule insuline". Le courtier relève donc son objectif de cours sur Adocia à 50,1 euros, contre 23,9 euros auparavant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI