Bourse > Adocia > Adocia : "BioChaperone Combo aura un positionnement prix / performance imbattable"
ADOCIAADOCIA ADOC - FR0011184241ADOC - FR0011184241
18.520 € +0.71 % Temps réel Euronext Paris
18.690 €Ouverture : -0.91 %Perf Ouverture : 18.780 €+ Haut : 18.410 €+ Bas :
18.390 €Clôture veille : 25 275Volume : +0.37 %Capi échangé : 127 M€Capi. :

Adocia : "BioChaperone Combo aura un positionnement prix / performance imbattable"

Gérard SoulaGérard Soula

(Tradingsat.com) - De nouvelles données confirment le potentiel de l’insuline ultra-rapide BioChaperone d’Adocia, tandis que les attentes sont fortes également sur les autres produits du portefeuille de la société de biotechnologie, à commencer par la combinaison d’insulines BioChaperone Combo. Le point avec Gérard Soula, le président directeur général de l’entreprise.

Tradingsat.com : Qu’apportent les derniers résultats positifs de phase 1b sur BioChaperone Lispro ?

Gérard Soula : Ils confirment la robustesse de la performance de BioChaperone Lispro après administration répétée chez des patients diabétique de type 1. C’est une étude supplémentaire qui renforce, si besoin était, la volonté d’Eli Lilly, notre partenaire, de développer rapidement le produit. D’autres études de phase Ib sont en cours sur d’autres types de populations : des patients diabétique de type 2, des patients diabétique de type 1 utilisant une pompe à insuline… Les résultats sont tous attendus cette année. L’étape suivante sera la phase III.

Tradingsat.com : Il n’y aura donc pas besoin de mener une étude clinique de phase II ?

Gérard Soula : Que BioChaperone Lispro soit en phase 1b ne signifie rien en termes de calendrier. Il s’agit de la reformulation d’un produit sur le marché depuis plus de dix ans. Toutes les données sur la sécurité et l’efficacité sont connues depuis longtemps. Il n’est donc pas nécessaire de refaire l’intégralité du processus d’enregistrement de produit. Nous pourrons passer directement à la phase III pour valider la performance et la sécurité sur une plus grande population.

Tradingsat.com : Quand devrait débuter la phase III ?

Gérard Soula : Eli Lilly est maître du calendrier et de la communication. Tout ce que je peux dire, c’est que notre partenaire a déclaré à la conférence santé annuelle de JP Morgan que son intention était d’entrer en phase 3 cette année sur ce projet. C’est donc ce qui pourrait se produire si tout se passe bien.

Tradingsat.com : Un accord de licence sur votre deuxième produit, BioChaperone Combo, est-il envisageable rapidement ?

Gérard Soula : Le plan est toujours de poursuivre activement le développement clinique pour maximiser la valeur du produit jusqu’à la signature d’un partenariat. Nous ne sommes pas dans l’urgence. Les premiers paiements d’Eli Lilly nous donnent une visibilité financière confortable. La seule chose qui nous importe est de maximiser la valeur du produit. Je n’ai pas de visibilité sur une date de signature, parce que cela dépend aussi des souhaits du partenaire potentiel. Mais notre intention est toujours de signer avant l’entrée en phase III, prévue dans le courant de l’année prochaine.

Tradingsat.com : Certains analystes s’interrogent sur un possible déclin des insulines mixtes.

Gérard Soula : Il n’y a aucun déclin. Les autres types d’insuline progressent simplement plus rapidement, ce qui fait qu’en proportion, la part des insulines mixtes semble reculer, mais le nombre de patients reste constant. C’est un marché de 5 milliards de dollars qui n’est pas appelé à diminuer. C’est le marché des diabétiques de type 2, des obèses. En avançant dans l’âge, il arrive un moment où ces patients ne sont plus capables de manipuler plusieurs produits à différents moments de la journée. Ce qui peut occasionner des erreurs très grave. S’injecter le soir une insuline rapide au lieu d’une insuline lente peut provoquer un coma au milieu de la nuit. L’utilisation des insulines combinées répond donc à un problème de dangerosité. Lorsque l’on a compris cela, on comprend qu’il s’agit d’un marché pérenne.

Tradingsat.com : Comment expliquer que Novo Nordisk ait décalé le lancement de sa propre combinaison d’insuline Ryzodeg aux Etats-Unis ?

Gérard Soula : Novo Nordisk commercialise déjà ryzodeg au Japon où le produit marche très bien. Ils ont simplement un problème de « riche » à gérer aux Etats-Unis, en ce sens qu’ils doivent gérer le lancement commercial des nombreux produits de leur portefeuille. Mais face à la concurrence, BioChaperone Combo aura comme atout un positionnement prix / performance imbattable du fait que nous utilisons deux insulines qui ont le statut de biosimilaires.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...