Bourse > Actualités > Points de marché > Morning Briefing : Veillée d'armes

Morning Briefing : Veillée d'armes

Les investisseurs hésitent à prendre position avant le verdict de la FED ce soir.Les investisseurs hésitent à prendre position avant le verdict de la FED ce soir.

(Tradingsat.com) - A quelques heures du rendu de décision de la FED, le marché reste prudent, tenté de prendre quelques profits, mais avec des soutiens puissants qui l’empêchent pour le moment de rechuter.

Tendance

Le CAC40 est demandé en hausse de 10 points à 4.482 (Calls IGMarkets) Hier, on a perdu 0,75%, avec à plusieurs reprise la sensation que le marché était prêt à aller plus loin en termes de correction. Mais rien de tel en définitive, on semble avoir de bons appuis à court terme à 4450, niveau important puisqu’on a rebondi dessus 3 fois hier, et du coup la tendance s'améliore un peu ce matin.

Mais globalement peu de prises de positions à attendre avant le verdict de la FED ce soir, d'autant qu'on l'a vu hier on reste sur des volumes minces à 3,2 milliards, preuve aussi qu'il y a peut-être beaucoup de positions en sous-main prises en ce moment en fonction de la FED, et qui sont prêtes à se déclencher ce soir à Wall Street et demain matin à Paris.

Wall Street n'a pas fait grand-chose hier encore, petite baisse du SP500, -0,18%, 2e journée de repli consécutive, mais il ne faut pas oublier qu'on est quasiment sur les puis hauts de l'année.

Le Nikkei a perdu 0,83% en clôture. Peu de volumes en Asie également. Preuve de cet immobilisme des marchés l'eurodollar qui ne bouge plus d'un iota depuis jeudi dernier et la BCE, à 1,11. Quant au pétrole, il est en légère baisse à 39,2 dollars pour le Brent de Mer du Nord.

Catalyseurs

La FED évidemment va monopoliser l’attention ce soir. Les attentes des marchés tournent globalement autour d’un statu quo sur les taux dans l'immédiat, on va rester sur le taux-cible de 0,25 à 0,50% remonté en décembre.

Mais Goldman Sachs par exemple dit dans sa dernière note qu'il va falloir peut-être que les marchés se remettent à anticiper un peu mieux les choses en matière de perspectives de taux, car à nouveau on a des divergences entre les anticipations de la FED et les anticipations de marché. Tout ceci entraine des perturbations, puisque tout le monde attendait 4 hausse de taux cette année, les anticipations sont passées à 2, puis pour certains à plus rien du tout, face à une conjoncture qui a beaucoup évolué ces 3 derniers mois.

Goldman Sachs attend que Janet Yellen donne des indications claires sur les prochains mouvements à prévoir, parce qu'il y en aura sans doute cette année, ne serait-ce que pour éviter de nouveaux déséquilibres entre ce que doit faire la FED, et ce que la communauté financière anticipe. Le tout dans un souci de coopération des banques centrales, chantier qui a été ouvert au dernier G20 de Shanghai, et qui veut que les institutions coopèrent pour résorber les déséquilibres de changes et les sources d’instabilité sur les marchés.

Valeurs

Oracle

Le bénéfice trimestriel en baisse mais supérieur aux attentes, le groupe continuant de bénéficier de la hausse de l'activité Cloud, une phase qualifiée d’"hypercroissance" dit Oracle, +57% sur le trimestre écoulé à 583 millions de dollars, sur un chiffre global de 9 milliards. Le titre Oracle était en hausse de 4% en après-marché.

Acier / Métallurgie

Des mouvements à prévoir alors que les derniers documents de travail de la Commission Européenne, révélés par Reuters, montrent que Bruxelles a l'intention d'être beaucoup moins agressif vis-à-vis des prix de l'acier Chinois. Bruxelles qui a notamment revu en forte baisse ses estimations des surcapacités des industriels de Chine. Du coup on s’attend désormais à des mesures beaucoup moins fermes qu'anticipées pour lutter contre le dumping.

Zodiac

Le chiffre d’affaires est en hausse de 7% au 1er semestre à 488,5 millions d'euros. Le groupe prévoit un résultat opérationnel stable pour l'année, et se donne 18 mois pour redresser son activité sièges, en proie à des difficultés de production qui n'en finissent pas. Enfin le groupe se dit "ouvert à toute offre de rachat raisonnable".

Michelin

Le groupe repasse en catégorie d’investissement A pour Fitch, qui rehausse sa note de crédit de BBB+ à A-, avec une perspective stable. L'agence note que Michelin dispose d'une situation financière et commerciale supérieure à celle de ses principaux concurrents sur son marché. Fitch loue également les qualités défensives de Michelin.

Casino

Le groupe de source officieuse est en train de recevoir quelques offres pour sa filiale Big C Vietnam, dont certaines dépassent le milliard d'euros. Sodexo Le groupe signe un contrat de 2,5 milliards de dollars en Australie avec le minier géant Rio Tinto. C’est un des plus gros contrats jamais signé par le groupe.

Eurazeo

Le bénéfice net 2015 est d’1.2 milliard, avec un actif net réévalué en hausse de 10% sur un an à 72.3 euros par action, grâce à de nombreuses plus-values de cessions. Le groupe va ouvrir un bureau à New York en juillet 2016, avec comme objectif des investissements direct aux Etats-Unis.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI