Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : 2021, l'année de tous les records pour les introductions en Bourse

samedi 18 décembre 2021 à 07h00
2021, année de tous les records pour les introductions en Bourse

(BFM Bourse) - Plus de 450 milliards de dollars ont été levés via des introductions en Bourse en 2021 sur les marchés mondiaux, dont un tiers par des groupes du secteur technologique, selon le rapport annuel d'EY.

Une abondance de liquidités dans un contexte de reprise économique mondiale et un environnement de taux très bas, voire nuls, couplés à une faible volatilité de marchés boursiers également au rebond: voilà le terreau favorable dans lequel s'est épanoui le marché des introductions en Bourse cette année. Selon les données du rapport annuel d'EY basé sur les opérations réalisées entre le 1er janvier et le 7 décembre 2021, ainsi que celles prévues d'ici la fin de l'année, 2.388 IPOs ont été enregistrées à travers le monde pour un montant global levé de 453,3 milliards de dollars. Soit une hausse de 64% en volume et de 67% en valeur par rapport à 2020, malgré un effet de base défavorable (+19% en volume et +29% en valeur entre 2019 et 2020).

"Les marchés des introductions en Bourse se sont avérés être les plus actifs de ces 20 dernières années en 2021. L'optimisme des marchés dû à la reprise initiale des économies, aux lancements de vaccins contre le Covid-19 et aux liquidités provenant des programmes de relance des gouvernements" ont permis à ces marchés d'avoir le vent en poupe, explique Paul Go, responsable de la thématique chez EY.

Le secteur des technologies a enregistré le plus grand nombre d’opérations avec 611 IPOs ayant permis de récolter 147,5 milliards de dollars, soit à peine moins d'un tiers du total pour 26% des introductions. Vient ensuite le secteur de la santé avec 376 IPOs pour un montant levé de 65,4 milliards de dollars. Le secteur industriel complète ce podium avec 310 opérations et 63,1 milliards de dollars.

L'Asie la plus active

En termes de nombres d'opérations, c'est la zone Asie-Pacifique qui a été la plus active avec 1.136 introductions en Bourse (+28%) devant l'Europe, le Moyen-Orient, l'Inde et l'Afrique (EMEA) avec 724 opérations. Beaucoup moins d'IPOs (416) ont été enregistrées outre-Atlantique, dans la zone "Amériques", mais celles-ci ont rapporté plus (174,6 milliards de dollars, dont 155,7 pour le NYSE et le Nasdaq), contre 169 milliards en Asie-Pacifique et 109 milliards en EMEA.

Sur les marchés américains, le secteur de la santé est resté le premier en termes de volume avec 172 introductions générant 32,2 milliards de dollars, mais le compartiment technologique a été le plus performant en valeur avec 152 IPOs pour 72,2 milliards de dollars levés.

46 opérations chez Euronext

En Europe, le nombre d’introductions et le volume des émissions ont plus que doublé, respectivement de 191 à 485 opérations et de 27,5 à 81,1 milliards de dollars, ce qui en fait la zone économique avec la plus forte croissance sur ce marché. La principale place boursière européenne reste le London Stock Exchange avec 96 opérations pour un montant de 21,1 milliards de dollars, suivi par Euronext avec 46 opérations et 15,1 milliards euros.

"L’année 2021 restera comme une année record pour les Introductions en Bourse affichant des niveaux jamais atteints depuis 20 ans. Dans ce contexte, l’Europe a bénéficié d’une forte traction", commente Franck Sebag, associé EY.

"Au 4e trimestre cependant, les vents ont tourné avec l'apparition du variant Omicron, la persistance de tensions géopolitiques, de nouvelles régulations gouvernementales (notamment de la part de Pékin) et la volatilité accrue du marché" note Paul Go. "Que les entreprises candidates à une introduction en Bourse fassent une pause ou aillent de l'avant en 2022, elles devront satisfaire aux exigences des investisseurs en matière de stratégies de croissance, ainsi que de plans ESG bien articulés" estime-t-il également. Selon EY, le marché devrait faire face à des vents contraires en 2022 (inflation, tensions géopolitiques) mais également bénéficier de vents arrières (valorisations élevées et liquidités toujours abondantes).

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.80 % vs +35.63 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour