Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Ces arnaques aux formations de trading qui prennent les jeunes pour cible

lundi 22 juin 2020 à 16h03

(BFM Bourse) - Un type de schéma pyramidal lié à de prétendues formation au trading s'est répandu de façon préoccupante au cours des trois derniers mois. Appâtés par la perspective de réaliser rapidement de gains rapides, des particuliers, souvent jeunes, s'engagent dans des programmes de formation aussi coûteux que fantaisistes. En réalité, ils sont poussés à recruter de nouveaux adhérents pour tenter de récupérer les sommes engagées imprudemment. L'AMF sonne l'alarme.

"Ma fille âgée tout juste de 18 ans m'interroge sur une société XXX, dont le siège serait à Dubaï ; un de ses amis a délaissé ses études pour se consacrer à du "parrainage" et tente de convaincre nombre de leurs connaissances du caractère lucratif de l'opération", confie une mère de famille de la région Auvergne-Rhône-Alpes. "Une amie est harcelée pour rejoindre cette plateforme. On lui promet de faire fortune sans rien faire" témoigne un jeune homme auprès des services de l’AMF. "Ma fille est souvent sollicitée par un ami à elle (qui lui aussi a été sollicité par une autre connaissance) pour adhérer au programme. Ils font du forcing auprès des jeunes", explique un autre parent, inquiet de voir sa fille convaincue par les arguments déployés...

C'est près d'une centaine de signalements de particuliers que l’Autorité des marchés financiers (AMF) a reçu au cours des trois derniers mois en lien avec des pratiques de vente pyramidale -sous quelque dénomination que ce soit: multi-level marketing ou MLM, vente multi-niveau, marketing de réseau... Sauf qu'en fait de formations, les personnes dupées se retrouvent rapidement à vendre à leurs proches d'autres abonnements pour essayer de récupérer leur mise initiale.

Rappelons que ce type de schémas est perdant pour 99% des personnes qui s'y engagent (seuls ceux qui se placent au sommet de la pyramide en lançant le mouvement s'enrichissant), en raison d'une réalité mathématique : si chaque membre s'efforce de recruter ne serait-ce que deux autres personnes, au bout de quelques niveaux la population française toute entière n'y suffirait plus.

La période de confinement due à la crise du COVID-19 a été propice au développement du réseau de ces plateformes, jouant sur un sentiment d’urgence et une opportunité unique à saisir, explique le gendarme français des marchés financiers.

Déployés sur les messageries et réseaux sociaux, souvent par le biais de vidéos attrayantes, leurs arguments, faisant miroiter des bons plans, de l’argent facile et des « revenus passifs », n’ont pas manqué d’attirer l’attention de nombreux internautes bloqués chez eux, en particulier des étudiants pas forcément argentés.

Face à la recrudescence de ces demandes et des sollicitations multiples faites aux particuliers parfois très jeunes, l’AMF recommande évidemment la plus grande prudence. Non, on ne devient pas trader en quelques heures, non, l’argent facile n’existe pas, et les produits vantés sont très risqués.

D’une manière plus générale, l’Autorité rappelle au public les règles de vigilance avant tout investissement : • Méfiez-vous des promesses irréalistes de sites de trading garantissant des gains rapides ; • Ayez conscience qu’on ne devient pas un trader expert en quelques heures de formation en ligne ; • Evitez le forex ("foreign exchange"), le marché des devises non régulé, où les risques de perte en capital supérieure à la somme investie sont élevés ; • Vérifiez que la société est bien autorisée à proposer des services financiers et ne figure pas sur une des listes noires de l’AMF en vous rendant sur la page dédiée permettant vérifier les autorisations d’un démarcheur (qu'il s'agisse d'une société, une personne) ou d'un produit donné.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat