Bourse > Actualités > Interviews > Martial Descoutures : "Pharnext, Neovacs et Transgene seront à surveiller de près en 2018"

Martial Descoutures : "Pharnext, Neovacs et Transgene seront à surveiller de près en 2018"

Martial Descoutures, analyste Pharma/Biotech chez Invest SecuritiesMartial Descoutures, analyste Pharma/Biotech chez Invest Securities

(Tradingsat.com) - Après le mauvais cru 2016, l’année 2017 qui s’achève se sera aussi révélée difficile pour le secteur des biotechnologies. Une tendance qui pourrait toutefois s’inverser en 2018 pour peu que l’actualité clinique s’améliore. Le point avec Martial Descoutures, analyste Pharma/Biotech chez Invest Securities.

Tradingsat.com : Quel est votre sentiment sur le secteur de la biotech qui a enregistré plusieurs mauvaises nouvelles cette année.

Martial Descoutures : L’année a été compliquée en termes d’actualité clinique, avec des déceptions notamment pour des sociétés comme Onxeo, Geneuro, Cerenis ou encore Innate Pharma aujourd'hui. Pour autant, il y a toujours un appétit pour le secteur, ce qui a permis la réalisation de plusieurs opérations boursières, augmentations de capital et refinancements, ainsi que de nouvelles introductions en Bourse. Le signe sans doute que les investisseurs prévoient un rattrapage de la sous-performance des biotechnologies par rapport au secteur des petites et moyennes capitalisations, qui s’est lui extrêmement bien comporté. D’autant que le premier trimestre est souvent propice au secteur de la biotech. Il y a aussi toujours une volonté de consolidation dans le secteur, illustrée par les récents partenariats conclus par Poxel au Japon ou Pharnext en Asie. La stratégie de renforcement par des acquisitions ciblées reste par ailleurs tout à fait valide pour les grands groupes pharmaceutiques dont les ratios d’endettement demeurent très faibles.

Tradingsat.com : Quelles sont les sociétés de biotechnologies pour lesquelles vous attendez des annonces importantes à court terme ?

Martial Descoutures : Il pourrait y avoir de l’actualité pour Cellectis autour du congrès de l’ASH [American Society of Hematology, ndlr] qui se tient du 9 au 12 décembre. Les résultats complets de leur thérapie cellulaire CAR-T CD19 seront scrutés avec attention dans la mesure où l’abstract publié il y a quelques semaines avait soulevé quelques questions sur la sécurité d’emploi. Mais les échéances importantes sur les valeurs que nous suivons se situent en 2018. Avec notamment Pharnext, qui doit dévoiler des résultats de phase 3 dans la maladie de Charcot-Marie-Tooth 1a, une maladie orpheline. Si tout se passe bien, l’enregistrement du produit pourrait se faire en 2019 pour un lancement l’année d’après. Une autre valeur pour laquelle 2018 va être cruciale est Neovacs. L’enjeu est énorme, avec des résultats complets de phase II attendus en milieu d’année dans le Lupus. Auparavant, Neovacs devrait aussi annoncer des résultats précliniques dans le diabète d’ici la fin 2017, ce qui pourrait déjà redynamiser le cours de Bourse. Enfin, il y a aussi Transgene, qui publiera des résultats dans le cancer du poumon non à petites cellules de son vaccin thérapeutique TG 4010 en combinaison avec l’anti-cancéreux Opdivo de Bristol-Myers Squibb.

Tradingsat.com : Ces valeurs sont-elles vos favorites dans le secteur ?

Martial Descoutures : Nous sommes en effet à l’achat sur Pharnext, Neovacs et Transgene. Parmi ces trois, même si le cours extrêmement bas de Neovacs nous semble plutôt un point d’entrée qu’un point de sortie, c’est sans doute Transgene qui offre le profil le plus séduisant dans l’immédiat. D’abord parce que la société a récemment sécurisé ses finances par des augmentations de capital. D’autre part, sur le plan clinique, le TG 4010 a déjà prouvé l’intérêt de son utilisation dans le traitement dans le cancer du poumon a petite cellules en monothérapie. Or, les mécanismes de la réponse immunitaire induite par TG 4010 laissent à penser que cet intérêt pourrait se trouver encore renforcé en combinaison avec les thérapies ciblées aujourd’hui très utilisées que sont les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire (ICIs) - comme l’Opdivo - qui visent à bloquer la croissance ou la propagation des cellules tumorales.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...