Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Spectaculaire retour en Bourse pour Levi's dont l'action s'envole de plus de 30%

jeudi 21 mars 2019 à 17h03
Spectaculaire retour en Bourse pour Levi Strauss après 34 ans d'absence

(BFM Bourse) - 34 ans après avoir quitté la cote new-yorkaise, les emblématiques jeans Levi's flambent pour leur grand retour sur le New York Stock Exchange, avec un bond de plus de 30% dans les premiers échanges.

C'est ce qu'on appelle un retour fracassant. Vers 11h45 à la Bourse de New York (16h45 heure de Paris), le titre "LEVI" s'échange à 22,83 dollars pour son premier jours sur le New York Stock Exchange, en hausse de 34,3% par rapport à son prix d'introduction fixé à 17 dollars la veille par l'inventeur du jean, au-dessus de la fourchette indicative de l'IPO, qui allait de 14 à 16 dollars. Le premier échange s'est effectué à 22,22 dollars. Face à l'afflux massif d'ordres acheteurs, la première cotation n'a pu être établie qu'à partir de 11h05, soit plus d'une heure et demi après l'ouverture de la Bourse new-yorkaise.

Le groupe basé à San Francisco fait donc son retour à Wall Street par la grande porte, après avoir annoncé, dans la matinée, avoir placé pour 623,3 millions de dollars d'actions dans le cadre de son offre publique de vente (IPO), qui le valorise 6,6 milliards de dollars (5,8 milliards d'euros) pour son retour sur la cote après 34 ans d'absence. Dans le détail, les actionnaires historiques ont cédé pour 462,4 millions de dollars d'actions et le groupe a levé 160,9 millions via l'émission d'actions nouvelles.

À 22,83 euros le titre LEVI, la valorisation boursière du fabricant du mythique 501 atteint 8,8 milliards de dollars, soit à peu près 10% de la "market cap" de Zara, 40% de celle de H&M ou encore, près de 80% de la capitalisation de Gap.

Contrôlé par la famille Haas, qui descend du fondateur Levi Strauss, le groupe profite actuellement d'un regain d'intérêt des consommateurs pour les jeans. À fin novembre, sur les 12 derniers mois, le groupe a ainsi renoué avec la croissance en réalisant un chiffre d'affaires de 5,8 milliards de dollars, en hausse de plus de 18% sur un an. Le produit de l'IPO doit lui servir, entre autres, à développer sa gamme de produits.

Pour l'anecdote, le port du jean traditionnellement interdit sur le parquet du NYSE, était exceptionnellement autorisé ce jeudi, et les opérateurs ne se sont pas fait prier (cf. photo) pour revêtir leurs plus beaux "blue jeans", avec les vestes en denim assorti.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.20 % vs -3.40 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat