Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Quand une entreprise américaine s'endette pour acheter du Bitcoin

mercredi 9 juin 2021 à 16h52

(BFM Bourse) - Rationalité et cryptomonnaies ne font pas toujours bon ménage... MicroStategy, une entreprise américaine spécialisée en logiciels informatiques –mais pas une fintech ni un gérant d'actifs– s’est endettée à hauteur de 400 millions de dollars pour... accroitre ses positions sur la cryptomonnaie phare. Peu importent la volatilité, pourvu que l’entreprise de Michael Saylor puisse amasser les Bitcoins.

Jamais deux sans trois

"Petite société" -à l’échelle américaine, pesant tout de même plus de 5 milliards de dollars- MicroStrategy a pourtant de grandes ambitions dans le Bitcoin. La société pilotée par Michael Saylor, un grand fan du Bitcoin, vient d’émettre pour 400 millions de dette senior au taux annuel de 6,125%, dont le remboursement est prévu à échéance 2028. La dette sera garantie par les actifs de l’éditeur de logiciels et les fonds levés seront principalement utilisés à l'achat de Bitcoin. La direction de MicroStrategy n’en est pas à son coup d’essai. Ni même au deuxième puisque c'est sa troisième émission obligataire en moins d’un an. En décembre 2020, MicroStrategy avait émis pour 550 millions de dollars d’obligations convertibles, suivi d’une opération du même type en février 2021 pour 1 milliard de dollars. Pourtant, ces achats de cryptomonnaies au fil de l’eau ne sont pas sans risques pour MicroStrategy.

Une stratégie Macro risquée pour MicroStrategy ?

MicroStrategy se joue des fluctuations du marché des cryptomonnaies partant du postulat que ces monnaies numériques supplanteront à terme les devises traditionnelles et l’or. Le coup de poker été payant en début d’année 2021, avec un cours multiplié par trois jusqu'à atteindre même un plus haut historique à plus de 1272,94 dollars en février, porté par l’appétit croissant des investisseurs pour la cryptomonnaie.

Mais depuis ces temps radieux, le plan de Michael Saylor tourne au vinaigre. La société essuie des pertes comptables en raison des récents coups de grisou sur la reine des cryptomonnaies. MicroStrategy prévoit en effet de déclarer 284,5 millions de dollars de dépréciations sur le trimestre en cours, d’après le site Trading News. Les normes comptables américaines imposent à toute société de déprécier la valeur d’un actif en cas de baisse de ce dernier. La société dispose actuellement de 92.079 Bitcoins, logés dans une nouvelle filiale MacroStrategy LLC, créé à l’occasion de la récente émission obligataire.

Si Michael Saylor croit dur comme fer à la pérennité du Bitcoin, Ruffer vient quant à lui de se délester de ses derniers deniers. Le gestionnaire d’actifs britannique vient de solder sa position initiée en novembre dernier. Le pari a été plus que payant avec une plus-value de 1,1 milliard de dollars. Comme pour n’importe quel investissement, le timing reste roi.

(Sabrina Sadgui)

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.80 % vs +32.34 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat