Bourse > Actualités > Informations sociétés > Marché : Zodiac confirme son objectif malgré un 4e trimestre décevant dans les sièges

Marché : Zodiac confirme son objectif malgré un 4e trimestre décevant dans les sièges

Marché : Zodiac rassure en confirmant son objectif de ROC 2016-17Marché : Zodiac rassure en confirmant son objectif de ROC 2016-17

par Cyril Altmeyer

PARIS (Reuters) - Zodiac Aerospace a annoncé mercredi une chute du chiffre d'affaires trimestriel de sa branche de sièges, dont les retards de livraisons ont provoqué des profit warnings à répétition chez l'équipementier d'Airbus et Boeing.

Le groupe a toutefois confirmé son objectif de résultat opérationnel courant pour l'exercice 2016-17 clos le 31 août, abaissé fin avril à 200-220 millions d'euros à la suite de surcoûts inattendus dans son pôle Seats UK.

Zodiac est en passe d'être racheté par Safran, un rapprochement paraissant d'autant plus crucial après l'annonce lundi dernier du projet d'acquisition de Rockwell Collins par United Technologies pour 30 milliards de dollars (25 milliards d'euros).

Didier Fontaine, directeur financier et membre du directoire de Zodiac, a redit que ce projet confirmait l'intérêt du projet de mariage entre les deux groupes français, faisant écho aux propos du directeur général de Safran la semaine dernière.

Zodiac est sur la voie de la reprise, a-t-il dit aux analystes, malgré un quatrième trimestre "décevant" dans la branche sièges, qui a vu ses ventes chuter de 16,4% sur la période en données organiques.

Les retards du pôle Seats UK se comptent désormais en jours et non plus en semaines et des mesures supplémentaires ont permis d'améliorer les performances financières de l'activité aux Etats-Unis en particulier, a fait valoir Didier Fontaine.

Zodiac a en outre renversé la tendance dans son pôle de cabines, lui aussi marqué de retards de livraisons, affichant une croissance organique de 2,8% au quatrième trimestre contre -3,0% au troisième trimestre et -9,2% au deuxième.

Au final, les relations avec les avionneurs sont plus apaisées, a noté Didier Fontaine, notamment après les critiques publiques d'Airbus face à la gestion de la crise par Zodiac.

Sur l'exercice, Zodiac a réalisé un chiffre d'affaires annuel de 5,126 milliards d'euros, inférieur au consensus Thomson Reuters I/B/E/S (5,223 milliards), donnant un recul de 2,0% en données organiques.

Le ratio endettement financier net sur excédent brut d'exploitation (Ebitda) devrait être "significativement" inférieur à 3 fois grâce à l'amélioration de sa génération de trésorerie, ajoute aussi Zodiac.

(Cyril Altmeyer, édité par Matthieu Protard)

Copyright © 2017 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...