Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Marché : CASA voit son bénéfice du deuxième trimestre reculer de 22% avec les provisions

jeudi 6 août 2020 à 07h35
Marché : CASA voit son bénéfice du deuxième trimestre reculer de 22% avec les provisions

PARIS (Reuters) - Crédit agricole SA a fait état jeudi d'une baisse de 21,9% de son bénéfice net au deuxième trimestre en raison d'une hausse des provisions pour risque de pertes sur le crédit dans le contexte de crise économique liée au nouveau coronavirus.

Le véhicule coté du groupe Crédit agricole indique dans un communiqué que son résultat net s'est élevé à 954 millions d'euros sur le trimestre contre 1.222 millions un an plus tôt.

Le coût du risque, indicateur qui mesure le niveau de provisions contre les risques de crédit, a quant à lui été multiplié par 2,4 à 842 millions d'euros.

"Le portefeuille de prêts est diversifié, plutôt orienté grandes entreprises (46% des encours bruts au niveau de Crédit Agricole SA) et habitat (27%)", souligne la banque qui évalue à 3,2% le taux de créances douteuses dans son portefeuille.

En Bourse, l'action Crédit agricole SA a ouvert en hausse de plus de 2%.

Les analystes de Jefferies soulignent dans une note de recherche la solidité des résultats du deuxième trimestre grâce à des revenus plus élevés qu'attendu et au contrôle des coûts.

Bien que la banque de financement et d'investissement (BFI) ait été le principal contributeur à la hausse du coût du risque, le dynamisme des activités de marché et de banque d'investissement ont permis d'adoucir le choc lié à l'épidémie de COVID-19.

Crédit agricole SA dit avoir enregistré entre avril et juin un niveau record d'activité dans l'origination obligataire avec un volume d'affaires multiplié par deux par rapport à l'an dernier.

En revanche, les revenus dans les financements structurés ont reculé de 10,2%.

La direction de Crédit agricole SA a aussi fait savoir que la banque comptait récupérer la technologie de paiement sur laquelle elle travaillait avec le groupe allemand Wirecard qui a déposé son bilan en juin.

Philippe Brassac, le directeur général de Crédit agricole SA, a en revanche refusé de dire quel impact financier précis avait eu le scandale Wirecard dans les comptes du deuxième trimestre.

(Maya Nikolaeva et Matthieu Protard; Édité par Henri-Pierre André)

Copyright © 2020 Thomson Reuters

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+332.40 % vs -2.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat