Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Le géant du prêt-à-porter H&M a démarré l'année sur les chapeaux de roue... avant le Covid-19

vendredi 3 avril 2020 à 10h15
H&M rebondit en Bourse après un bon premier trimestre

(BFM Bourse) - Hennes & Mauritz, plus connu sous le nom de H&M, a fait état vendredi matin de résultats en nette hausse sur son premier trimestre décalé (de décembre à février), son bénéfice net ayant plus que doublé sur la période. Le titre avance nettement à la Bourse de Stockholm. Mais H&M prévient néanmoins que le deuxième trimestre sera "naturellement très affecté par la situation (...) donc déficitaire".

Rare grand groupe à présenter des comptes trimestriels à cette période -en raison d'un exercice décalé, son premier trimestre ayant été clos fin février- H&M a fait part de résultats en nette progression au premier trimestre, portés par des ventes meilleures que prévu, notamment sur Internet. Les revenus du groupe ont augmenté de 8% pour atteindre près de 55 milliards de couronnes suédoises, soit légèrement plus de 5 milliards d'euros.

Le bénéfice net sur la période ressort à 1,9 milliard de couronnes suédoises (176 millions d'euros) contre 803 millions un an plus tôt, ce qui correspond à une progression de 130%. Toutefois, prévient déjà le groupe, "le deuxième trimestre sera naturellement très touché par la situation face au coronavirus et sera donc déficitaire".

Au 31 mars, 3.778 magasins sur 5.065 (74%) étaient fermés. Les ventes nettes n'ont cependant diminué "que" de 46% en monnaie locale par rapport à mars 2019, précise le mastodonte scandinave. Cela s'explique à la fois par le fait que les "magasins ont été fermés dans plusieurs des plus grands marchés du groupe" depuis "la mi-mars", donc pas la totalité du mois, mais aussi par le bond des ventes en ligne (+17% en mars). "Les canaux de vente numérique restent ouverts dans 47 des 51 marchés en ligne du groupe" souligne H&M, qui précise que la "demande a progressivement commencé à se redresser en Chine" alors que "plus ou moins tous les magasins du groupe ont maintenant rouvert".

"La forte amélioration du bénéfice net au premier trimestre montre que les clients apprécient notre travail de transformation" juge la PDG Helena Helmersson, cité dans le communiqué, qui évoque une "situation exceptionnelle". "Nous travaillons très dur pour (la) gérer au mieux (mais), compte tenu du déclin spectaculaire du marché, nous devons prendre des décisions difficiles et agir avec force" ajoute-t-elle, précisant que "la sécurité des employés et des clients est (la) priorité absolue".

La dirigeante qui a pris les rênes du groupe le 30 janvier dernier souligne également que "les mesures publiques extraordinaires prises pour réduire la propagation du virus ont placé les personnes, les communautés et les entreprises dans une situation exceptionnelle" mais se dit convaincue que le groupe -ayant pris les bonnes mesures pour traverser cette période difficile- continuera d'être fort à l'avenir". "Avec des clients dans le monde entier, des employés exceptionnels et des finances saines, nous sommes très bien placés pour y parvenir" conclut-elle.

À la Bourse de Stockholm, les investisseurs saluent le premier trimestre convaincant du groupe, le titre H&M grimpant de 6,9% à 10h15, ce qui lui permet de réduire quelque peu ses pertes depuis le 1er janvier (-34,9%). La valorisation boursière du géant du prêt-à-porter s'établit ainsi à 18,5 milliards d'euros.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.10 % vs +33.21 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat