Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

La dégringolade de Big Hit Entertainment oblige le régulateur coréen à réfléchir à mieux encadrer les IPO

jeudi 12 novembre 2020 à 16h20
Les investisseurs particuliers lésés dans l'IPO de Big Hit Entertainment?

(BFM Bourse) - Un certain nombre de petits porteurs n'ont pu acquérir des actions de Big Hit, le label de K-pop derrière le groupe BTS, qu'une fois l'introduction effectuée, c'est-à-dire au prix fort. Mais le titre s'est nettement replié depuis.

Double déception pour les petits épargnants ou les passionnés de K-pop sud-coréens. Non seulement il n'ont pu que recueillir quelques miettes du gâteau Big Hit Entertainement lors de la période de souscription précédant l'introduction en Bourse, mais les titres éventuellement acquis pour se rattraper au premier jour de cotation se sont fortement dévalorisés en quelques jours. Ce qui laisse parfois un goût amer alors que les fonds d'investissement ont eux été plus largement servis à la souscription - et que certains d'entre eux ne se sont pas privés de se débarrasser de leurs titres dès les premières séances.

Sans conteste, l'introduction en Bourse de Big Hit Entertainement, qui produit les mondialement célèbres "Bangtan Boys" -le groupe BTS- a remporté un franc succès. L'entreprise fondée par Bang Si-hyuk, ou "Hitman Bang", s'est vue valorisée 4,1 milliards de dollars, au-delà des estimations qui circulaient au printemps. Mais les petits porteurs ont parfois été victimes de leur engouement et beaucoup ont le sentiment de s'être fait blouser par certains investisseurs institutionnels, qui ont profité d'un cadre réglementaire très accommodant.

Passant après les institutionnels, lesquels pouvaient passer dès septembre leurs ordres de souscriptions, les particuliers ne se sont vus proposer que 20% des titres mis sur le marché. Or étant donné la popularité de BTS, cette proportion était presque microscopique. La demande des particuliers a représenté l'équivalent 58.400 milliards de wons (50,2 milliards de dollars) d'actions, soit 607 fois le montant qui leur était réservé.

Ce qui signifie que les petits porteurs n'ont même pas obtenu 1% des titres qu'ils avaient demandé à souscrire. Seule solution pour ceux qui souhaitaient vraiment devenir actionnaires : attendre que le titre soit effectivement coté et acheter sur le marché. C'est ce qui s'est passé, entraînant au cours du premier jour de Bourse une envolée jusqu'à 160% à 351.000 wons (91% en clôture à 258.000 wons).

Ce jeudi, l'action ne cotait plus que 157.500 wons, impliquant que les opérateurs ayant eu la possibilité de souscrire à 135.000 wons sont encore en plus-value latente, mais que la plupart des épargnants qui se sont positionnés une fois le titre en Bourse sont largement perdants. Certains fans avaient misé plusieurs dizaines de milliers de dollars.

La déception commence à faire scandale en Corée du Sud, les petits investisseurs ayant pris conscience qu'ils n'étaient pas à armes égales face à certains fonds. Profitant de la demande des premiers jours, certains d'entre eux -dont STIC Investment Inc et Mainstone LLC, d'après les données du superviseur des marchés financies- ont en effet revendu quantité des actions qu'ils avaient acquises à prix doux, révèle Reuters. La réglementation sud-coréenne n'impose une clause de conservation d'au moins six mois qu'au principal actionnaire d'une entreprise avant sa cotation. Mais rien n'encadre les participations d'autres intervenants acquises pendant la période de souscription.

La levée de boucliers sur les forums des fans de K-pop comme ceux dédiés aux boursicoteurs pourrait inciter le régulateur local à élargir les clauses de conservation à un plus grand nombre d'actionnaires, a indiqué à Reuters un représentant de la Korea Financial Investment Association, qui représente les professionnels de la gestion. Une autre réponse pourrait être de relever la proportion des titres proposés directement au grand public pendant la période de souscription.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.20 % vs +12.61 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat