Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

L'investisseur activiste Carl Icahn détiendrait des positions vendeuses sur le meme stock GameStop

mardi 22 novembre 2022 à 14h25
Carl Icahn serait positionné à la vente sur GameStop

(BFM Bourse) - L'investisseur aurait pris une importante position de vente à découvert sur le titre du distributeur spécialisé depuis janvier 2021, rapporte Bloomberg citant des sources proches du dossier.

Les "meme stock" ces actions qui profitent d'un élan boursier grâce aux médias sociaux et les forums, refont parler d'eux. Dont le célébrissime GameStop, la chaîne de magasins de jeux vidéo. L'investisseur activiste Carl Icahn détiendrait une importante position de vente à découvert sur le titre depuis janvier 2021, au plus fort de la frénésie des "meme stocks" , rapporte Bloomberg

Le milliardaire aurait commencé à "construire sa position courte" sur GameStop lorsque le titre se traitait non loin de son sommet de 483 dollars par action, selon des sources proches du dossier citées par l'agence de presse.

Ces mêmes sources rapportent également que Carl Icahn aurait toujours conservé une importante position de vente à découvert sur GameStop. "L'investisseur, qui a augmenté sa position de temps en temps", parie sur une baisse de l'action GameStop" jugeant que sa valeur n'est pas en adéquation avec "ses fondamentaux", ont déclaré à Bloomberg ces personnes proches du dossier. La taille de sa position short n'a par contre pas été dévoilée.

L'histoire d'un regain de cote de GameStop

Le groupe texan, qui possède notamment l'enseigne Micromania en France traversait alors une passe difficile. GameStop est en effet un distributeur de jeux vidéos et de produits électroniques grand public à l'ancienne, c'est-à-dire au travers de boutiques physiques. À ce titre, l'entreprise est à la peine depuis des années face à l'essor des ventes en ligne (directement par les éditeurs de jeux ou par les plateformes telles que Steam).

Mais la faiblesse intrinsèque du cours (plancher des 10 dollars enfoncé en 2019, des 3 dollars en 2020) a commencé à intéresser quelques boursicoteurs à la recherche de paris à haut risque et donc à haut potentiel. L'arrivée de Ryan Cohen, un entrepreneur spécialisé dans l'e-commerce au capital de GameStop a donné lieu à un premier regain d’intérêt sur le titre du distributeur spécialisé. La société a ensuite annoncé quelques bonnes nouvelles, comme la conclusion en octobre d'un partenariat pluriannuel avec Microsoft, et une nouvelle augmentation de la participation de Ryan Cohen.

De quoi ramener au fil des mois le titre à proximité de 20 dollars, niveau représentant déjà un plus haut depuis 2017, à la grande satisfaction des boursicoteurs qui avaient eu le flair de parier sur un rebond au moment où l'action GameStop était la plus délaissée.

Mais certains fonds ont jugé que la reprise du titre était prématurée ou excessive, et ont parié en parallèle sur un retour vers les planchers en vendant le titre à découvert. Ce qui signifie qu'ils ont emprunté des titres pour les vendre sans les détenir, espérant que le cours redescendrait pour leur permettre d'acheter moins cher au moment de restituer les titres à leurs propriétaires - et d'empocher le différentiel, leur plus-value étant la moins-value des actionnaires.

La rébellion des petits porteurs

En janvier 2021, une horde d'investisseurs individuels a décidé de faire rendre gorge à ces fonds pariant sur la baisse du cours du distributeur de jeux vidéo alors sur le retour. S'organisant spontanément via la plate-forme communautaire Reddit, ils ont décidé de se porter à l'achat sur la valeur de façon concertée pour pousser le cours à la hausse jusqu'à faire craquer les vendeurs à découvert. Le mois de janvier 2021 a été historique pour Gamestop. Entre le 1er et le 28 janvier 2021, l'action du distributeur a ainsi flambé de 2.500%. Ce mouvement de hausse inédit a été orchestré par des investisseurs particuliers réunis sur le forum de Reddit r/WallStreetBets.

La saga GameStop est ainsi restée dans les annales. La SEC a décidé de faire la lumière sur cet emballement collectif. Dans un rapport publié en octobre 2021, le gendarme boursier avait alors décrypté la frénésie autour de Gamestop et des autres "meme stocks. "La dynamique liée à la vente à découvert fait également partie intégrante de l'histoire de GameStop. (...) Cependant, certains médias ont établi un lien direct entre l'activité de négociation et la présence d'intérêts à court terme, caractérisant la négociation de Gamestop comme un acte de rébellion destiné à humilier les investisseurs professionnels qui vendent à découvert et qui auraient ciblé le titre" avait soulevé la SEC.

L'humiliation décrite par le gendarme boursier américain a été prophétique. En mai 2022, le fonds Melvin Capital finit par fermer boutique après avoir perdu des milliards de dollars face à la mythique fronde des boursicoteurs en ligne.

Sabrina Sadgui - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
Portefeuille Trading
+315.90 % vs +35.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour