Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Après son échec dans Alzheimer, le géant américain Biogen s'effondre en Bourse

jeudi 21 mars 2019 à 16h16
Le cours de Biogen chute de plus de 26% après un échec dans Alzheimer

(BFM Bourse) - Biogen, l'une des plus importantes sociétés américaines de biotechnologies, renonce à poursuivre le développement de sa molécule aducanumab faute d'efficacité dans la dernière phase des essais cliniques dans la maladie d'Alzheimer. Un échec férocement sanctionné.

La sanction est digne d'une small cap du segment biotech: l'action Biogen abandonne pratiquement 27% jeudi en début de séance à New York, tombant à 234,60 dollars - soit 17 milliards de dollars de capitalisation effacée en quelques instants - après un échec clinique.

La firme, jusqu'alors l'une des principales entreprises du secteur aux Etats-Unis (derrière le trio de tête Amgen, Gilead et Celgene) et son partenaire, le laboratoire japonais Eisai, ont fait savoir qu'ils avaient pris la décision de mettre fin à deux études de phase 3 (dernière ligne droite des essais cliniques avant le dépôt éventuel d'une demande de mise sur le marché) évaluant l'efficacité de l'aducanumab en tant que traitement de la maladie d'Alzheimer. Le comité chargé de suivre les données de l'étude a en effet établi qu'il n'était arithmétiquement pas possible que le critère d'efficacité soit atteint, rendant la poursuite de l'essai inutile. En théorie, tout espoir n'est pas abandonné pour la molécule, les entreprises devant encore décider s'il vaut le coup de mener un essai non pas en tant que traitement, mais à titre de prévention de la maladie.

Une litanie d'échecs pour traiter cette maladie

Le problème est que Biogen avait fait de l'aducanumab le fer de lance de son portefeuille de projets en phase avancée, malgré des doutes grandissants sur le mécanisme d'action (visant à empêcher l'accumulation de la bêta-amyloïde, l'une des causes de la maladie), dans un domaine thérapeutique qui constitue jusqu'à présent un défi insurmontable, avec une litanie d'échecs pour tous les groupes qui s'y sont frottés.

A l'heure où Biogen doit impérativement trouver des relais de croissance à ses deux best-sellers Tecfidera et Spinraza sont menacés par l'arrivée de copies génériques, cet échec accroît donc la pression sur le groupe et son PDG, le français Michel Vounatsos. Début mars, Biogen a déjà accepté de débourser 800 millions de dollars pour racheter Nightstar Therapeutics, un spécialiste des thérapies géniques pour les maladies de la rétine. Mais il s'agit d'un pari, Nightstar n'ayant pas encore atteint le stade commercial, sur une niche de maladies relativement restreinte. L'abandon de l'aducanumab pourrait pousser la biotech à des opérations de plus grande envergure.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.80 % vs +12.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat