Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Que faire de vos anciens titres de Bourse ?

samedi 12 décembre 2020 à 12h00
Les actions papier n'ont plus de valeur qu'aux yeux des collectionneurs

(BFM Bourse) - Voilà plus de trente ans que les dernières actions matérialisées sur papier ont perdu toute valeur officielle. Mais si un héritage ou la découverte de vieux papiers de famille vous met en possession de ces "feuilles mortes" de la Bourse, ne les jetez pas ! Ils peuvent encore intéresser des collectionneurs.

Lors de l'inventaire des papiers d'un proche décédé ou bien par un coup de cœur au hasard d'une brocante, vous voilà dépositaire d'un certificat joliment orné représentant un titre financier se rapportant à une entreprise. Qu'il s'agisse d'une société que plus personne ne connaît ou d'une entreprise ayant encore pignon sur rue, votre premier réflexe sera généralement de rechercher si le ou les titres en question ont encore une valeur en Bourse. Malheureusement, il n'y a plus aucun espoir de ce côté depuis des lustres.

La France a en effet été pionnière en matière de dématérialisation des titres financiers (les autres pays ont suivi depuis). Au début des années 1980, l'arrivée d'un gouvernement socialiste a donné le coup d'envoi du fameux impôt sur la fortune. Or pour cela, le fisc ne pouvait tolérer qu'échappent à sa vigilance, et donc à l'assiette de l'impôt, les titres au porteur, qu'il suffisait de glisser entre les pages d'une encyclopédie pour les dissimuler ou les transmettre discrètement à ses enfants.

D'où l'idée d'obliger les détenteurs à inscrire tous leurs titres sous forme de banale écriture comptable dans les registres des banques ou intermédiaires financiers et éliminer le papier. Ce qui fut fait progressivement, jusqu'à la suppression définitive des titres papier le 3 novembre 1984. Un délai fut laissé jusqu'au 3 mai 1988 pour remettre ses titres papiers en échange de la reconnaissance de la propriété des actions. 99% des actions correspondant aux entreprises en activité à l'époque furent apportés… Représentant 2.500 tonnes de papier qui furent purement et simplement incinérés, un traumatisme dont les collectionneurs ne sont pas tout à fait remis. Le montant correspondant à la part des rares titres non apportés alors fut vendu et le produit confié à la Caisse des dépôts et consignations, avant de revenir à l'Etat au terme d'une période de prescription de trente ans.

Un petit cercle d'amateurs

Concrètement, cela signifie que les titres papiers que vous pouvez avoir entre les mains n'ont plus de valeur juridique en termes de propriété de parts d'entreprises. Soit il s'agit d'actions de sociétés depuis longtemps disparues (mettons, le Canal de Panama). Soit, dans les cas où il s'agit d'actions d'entreprises encore existantes et cotées, cela signifie que les ayant-droits ne se sont pas manifestés à temps. Pour autant, ces vieux papiers sont-ils tout juste "bons à jeter à la poubelle" comme le mentionne un vigoureux adage ? La bonne nouvelle est qu'ils peuvent encore intéresser un petit cercle d'amateurs.

En effet, ces "feuilles mortes de la Bourse" peuvent avoir une valeur scripophile et historique. La scripophilie (parfois orthographié scriptophilie) désigne la collection de titres financiers anciens, un hobby apparenté à la numismatique au sens large. En France, elle réunit un cercle restreint mais animé avec passion par l'A.C.T.I.F. (Association des Collectionneurs de Titres Financiers). Créé il y a plus de trente ans, ce club est le lieu tout indiqué pour vous aider à faire revivre l'histoire des titres que vous avez en main ou vous proposer une estimation, des conseils voire une offre sélective. Le secrétaire de l'A.C.T.I.F., Monsieur Alain Boilay, qui peut être contacté à l'adresse suivante : alain.boilay@wanadoo.fr, pourra vous aiguiller en première approche.

Des prix souvent modiques

Il convient toutefois de préciser que, en dehors de pièces de grand intérêt historique, les titres courants ne s'échangent que pour des sommes très modiques. Mais qui sait, voilà peut-être une occasion de s'intéresser à la Bourse en général et à l'histoire économique de la France, souvent méconnue - alors qu'elle est davantage mise en avant en Allemagne, en Suisse, aux Etats-Unis etc.

Hors période de confinement, le club tient à Paris (le deuxième lundi de chaque mois pair) une réunion qui permet aux membres, souvent d'anciens professionnels de la finance ou de la banque, de partager leurs dernières trouvailles et échanger des titres. À noter que le club compte dans ses rangs plusieurs journalistes financiers, dont l'auteur de ces lignes.

Pour de plus amples informations, voici les principales ressources en ligne consacrées aux titres de collection :

France : numistoria.com (site de vente) et scripophilie.com (portail d'information) Autrefois situé rue Vivienne, à côté de la Bourse de Paris, la boutique Numistoria désormais elle aussi dématérialisée a été créée par Guy Cifré, auteur du premier catalogue thématique français sur les actions et valeurs de collection, reconnu comme l'un des fondateurs de la scripophilie (aujourd'hui dirigé par Françoise Cifré)

Belgique : Booneshares le site de Mario Boone, premier négociant européenne de titres de collection, organisant deux fois par an une vente aux enchères très suivie, avec plusieurs records de prix

scripophily.be : l'Association Belge de Scriptophilie (A.B.S, pendant de l'A.C.T.I.F outre-Quiévrain)

Canada (francophone) : tokens-girl.ca : site de vente numismatique opéré par Nathalie Roby et Alain Gallo, avec une section scripophilie (le nom du site renvoie en fait aux tokens, ou "sou bouquet", des pièces circulant au début du XIXe siècle dans une partie du Canada)

Allemagne : Historisches Wertpapierhaus, site de ventes aux enchères de Matthias Schmitt

stocks-bonds.de site du spécialiste en titres de collection et en histoire de la finance Werner Kürle (section en français)

Suisse (germanophone) : HIWEPA "Die Plattform für Historische Wertpapiere"

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+321.00 % vs +16.16 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat