Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

La Pologne acquiert 100 tonnes d'or et devient le plus gros acheteur de métal précieux en 2019

samedi 13 juillet 2019 à 12h00
La Pologne a acheté 100 tonnes d'or en juin

(BFM Bourse) - La nouvelle a surpris le marché aurifère par son ampleur. La Pologne vient en effet d'annoncer l'acquisition de 100 tonnes d'or en juin, une opération qui propulse la banque centrale polonaise en tête du classement des institutions acheteuses d'or en 2019, devant la Russie et la Chine.

La ruée vers l'or des banques centrales suit son cours. Début février, déjà, nous soulignions que les achats d'or des institutions monétaires avaient renoué, en 2018, avec des niveaux qui n'avaient plus été observés depuis 1967. Sur fond d'incertitudes géopolitiques, l'appétit des banques centrales pour le métal jaune ne se dément pas. Mercredi, c'est la Pologne qui a pris de court le marché de l'or en révélant avoir acheté 100 tonnes d'or en juin, propulsant le pays d'Europe de l'est en tête du classement des banques centrales acheteuses d'or en 2019, devant la Russie et la Chine.

La Pologne porte ainsi à 228 tonnes ses réserves de métal jaune, qui ont ainsi plus que doublé en un an, indique le Comptoir national de l'or. Ce spécialiste français précise que ce stock d'or place la Pologne en 22e position des États disposant des plus grandes réserves.

Le communiqué de la banque centrale polonaise (la Narodowy Bank Polski) évoque logiquement des motivations de diversification de ses réserves de change, grâce à un actif qui constitue "une sorte d’ancrage de confiance, notamment en période de tension et de crise".

"Mais plus surprenant, relève le Comptoir national de l'or, le communiqué insiste sur la remontée de la Pologne au classement des banques centrales détentrices d’or et met en avant son positionnement comme "premier pays d’Europe de l’Est"".

Avant cet achat, développe la société spécialiste du marché aurifère, le pays se classait au 21e rang mondial pour ses réserves de change et seulement à la 34e place pour ses réserves d’or. Une situation désormais corrigée. Enfin, la banque centrale annonce le rapatriement dans ses propres coffres de la moitié des réserves d’or actuellement détenues en son nom par la banque d’Angleterre (environ 100 tonnes). "Tout ceci illustre parfaitement, si besoin en était, que l’or est un instrument d’affirmation de la souveraineté" conclut Laurent Schwartz, le président du Comptoir national de l'or.

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+280.80 % vs +12.42 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat