Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Grâce aux collectionneurs, ces titres papiers gardent la cote au travers des siècles

samedi 4 avril 2020 à 07h30
1653 lots d'actions du monde entier pour la 64e vente du Centrum voor Scriptofilie

(BFM Bourse) - Dans les années 1980, la dématérialisation a sonné le glas des titres papiers. Mais l'intérêt pour ces bouts d'histoire de la part des collectionneurs est toujours vif.

Si la montée en puissance des transactions informatiques a mis un terme au long règne des titres papier, ces fragments d'histoire revêtent un intérêt aux yeux de collectionneurs du monde entier. Le Centre de scriptophilie, une maison de négoce spécialisée, organise ce week-end des 4 et 5 avril une nouvelle vente aux enchères de vieilles actions. Confinement oblige, cette 64e édition a pour particularité de se dérouler à 100% en ligne.

Rappelons que ces anciens titres de Bourse, dépossédés de toute valeur juridique, ne valent que pour l'intérêt que leur accordent les collectionneurs, simples curieux ou amateurs passionnés. Dans un univers de plus en plus dématérialisé, ces témoignages historiques sont aussi appréciés pour leur originalité et leur esthétique soignée. Dernier atout et non des moindres : voilà enfin des actions qu'on peut acheter sans redouter que leur cours subisse les remous des marchés ...

Voici une petite sélection subjective de titres anciens, repérés au fil du catalogue de plus de 1600 lots qui sont mis aux enchères sous le marteau de Mario Boone:

Lot 575 : Armement en Course de la Goélette Eléonore

Un titre signé par François Le Saulnier de Saint-Jouan, qui fut un véritable corsaire (les amateurs de bande dessinée l'apercevront dans le tome 3 de la série historique Surcouf de Charlier et Hubinon), puis armateur et premier maire de Binic, dans les Côtes-d'Armor, dont il obtint l'établissement en commune autonome. Rachetée à Robert Surcouf lui-même, l'Éléonore mena quatre campagnes entre 1809 et 1812. Le titre vante notamment l'arsenal "armée de quatre canons, d'espingoles, fusils, pistotets, sabres, poignards, lances, bombes, grenades &c." prévu pour "courir sus" les navires ennemis, c'est-à-dire principalement les bateaux anglais. Le titre donne droit à 5% du produit des cargaisons prises. Mise à prix: 1600 euros.

Lot 618 : Grands Magasins du Printemps

L'essor de la distribution à la fin du XIXe siècle et au début du XXe illustré au travers d'une enseigne qui perdure aujourd'hui, le Printemps. Il s'agit ici d'un titre de 1905, soit l'époque de l'expansion de l'enseigne sous la direction de Gustave Laguionie avec la création de nouveaux points de vente en province et l'édification d'un nouveau bâtiment à Paris (il s'agit de l'actuel "Printemps de la Femme", côté pairs du boulevard Haussmann). Dominé par sa coupole reconnaissable, éclairant un grand hall de 42 mètres de hauteur, le nouveau magasin fut inauguré en avril 2010. Mise à prix: 200 euros.

Lot 655 : Grandes Huitrières et Pêcheries d’Arcachon

Cette action de 5000 francs a de quoi rendre nostalgiques un certain nombre de parisiens confinés dans la capitale à l'approche des beaux jours... Richement illustrée, elle met en valeur l'éventail des activités halieutiques et ostréicoles de la société "Larroque Frères" dans la région du célèbre bassin d'Arcachon. Si le thème de la pèche est bien présent, les nombreuses gravures représentent aussi volontiers bambins et estivants en train de profiter des agréments du bord de mer. Mise à prix: 400 euros

Lot 943 : Assicurazioni Generali Austro-Italiche

Un document de première importance, puisqu'il s'agit tout simplement de la tout première part de fondateur de l'entreprise qui est aujourd'hui la troisième société d'assurance au monde, Generali. L'entreprise fut fondée sous le nom complet d'Assicurazioni Generali Austro-Italiche, puisque située à l'époque des États autrichiens en Italie (Lombardie-Vénétie) pour devenir Assicurazioni Generali tout court à la révolution de 1848. Si la société est très implantée en France aujourd'hui, notamment dans l'assurance-vie, elle fut de tout temps très active de ce côté-ci des Alpes puisque sa première agence française fut ouverte dès 1832 ! Dans la crise en cours, on peut d'ailleurs souligner l'exemplarité de Generali France qui s'est engagé à ne pas recourir au chômage partiel ni à aucune aide publique, a mis à disposition des pouvoirs publics 50 chambres à Paris afin de loger les personnels soignants appelés à travailler en Île-de-France, et engagé un effort total de plus de 150 millions d'euros face à la crise sous forme de maintien des garanties même en cas de retard de paiement des primes etc. Mise à prix: 8000 euros.

Lot 1 : Banque Européenne d'Investissement

Un taux d'intérêt annuel de 9,875% sur dix ans pour une obligation émise par une institution publique de premier plan, pas de doute ce titre appartient bien à l'histoire ! Créée en 1957 par le traité de Rome, la Banque européenne d'investissement siège à Luxembourg et son rôle est d'emprunter sur les marchés financiers pour financer des projets au sein de l'Union européenne. Il s'agit de la première institution de financement multilatéral d'Europe. Il est d'ailleurs frappant de constater que plus de soixante ans après, sa création, les Etats membres semblent encore réticents à s'engager dans une forme de mutualisation plus poussée en émettant de la dette commune, malgré l'imminence de la menace que constitue la crise sanitaire actuelle sur l'économie de l'ensemble de la zone... Le titre en question émis en 1990 expirait à l'aube du nouveau millénaire. Il demandait un investissement minimal de 100.000 francs français (15.000 euros courants), le réservant plutôt à des gérants professionnels. Mise à prix 50 euros.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+333.20 % vs -2.80 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat