Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Au plus haut depuis septembre 2018, l'euro poursuit sur sa lancée

lundi 27 juillet 2020 à 10h30
L'euro poursuit son rallye face au dollar

(BFM Bourse) - La monnaie unique continue de s'apprécier face au billet vert lundi, pour la 11e séance sur les 12 dernières, et évolue désormais au-dessus du seuil des 1,17 dollar. Un niveau que l'euro n'avait plus atteint depuis septembre 2018. L'évolution de la pandémie et les tensions diplomatiques pourraient compromettre la reprise de l'économie américaine.

Les jours se suivent et se ressemblent sur le marché des changes, où le dollar continue de glisser face à une monnaie unique qui touche un plafond inédit depuis près de deux ans. Après avoir pris 2% face au billet vert au cours de la semaine écoulée -une progression significative sur le Forex, où les variations "intraday" dépassent rarement le demi-point de pourcentage- l'euro poursuit sur cette dynamique lundi matin, s'appréciant encore de 0,39% à 1,1702 dollar. Ce seuil (des 1,17 dollar) n'avait pas été franchi depuis fin septembre 2018, il y a 22 mois.

La monnaie unique a enchaîné pour ce faire une séquence de 11 hausses sur les douze dernières séances, son dernier repli datant du jeudi 17 juillet dernier (-0,26%). "Un coup d'arrêt, comme un premier signe annonciateur de la présence d'une pointe d'inquiétude dans l'esprit des acteurs de marché en amont de cette réunion politique à fort enjeu pour l'Europe" (le sommet européen qui a finalement débouché sur un accord entre les 27 sur un plan de relance massif obtenu de haute lutte au terme de quatre jours (et nuits) de négociations, NDLR), relevait alors Guillaume Dejean, analyste Forex chez Western Union.

Les étoiles alignées pour l'appréciation de la monnaie unique

L'euro a donc ensuite été logiquement conforté dans son ascension par la conclusion de l'accord inédit entre les pays européens, notamment en ce qu'il comprend une émission de dette commune, bondissant même de 0,77% le mardi 27 juillet, franchissant au passage le seuil des 1,15 dollar. "L'alignement des étoiles était parfait. Alors même que les européens annonçaient mardi un accord historique sur un plan de relance de 750 milliards d'euros, de l'autre côté de l'Atlantique on apprend que les négociations patinent entre la Maison Blanche et le Congrès sur un nouveau plan de relance" constatait alors Guillaume Dejean. "Le cap des 1,15$ franchi, le défi pour l'euro est d'abord de consolider sa position au-dessus de cette barrière clé et ainsi confirmer qu'il ne s'agit pas d'un coup d'éclat sans lendemain. Le palier des 1,15$ confirmé, la devise européenne pourrait ensuite s'attaquer à celui de 1,18$ (dernièrement touché en septembre 2018)" anticipait-il alors.

L'escalade des tensions diplomatiques entre Pékin et Washington en fin de semaine dernière (fermeture du consulat américain à Chengdu après celle du consulat chinois à Houston pour des faits présumés d'espionnage) a maintenu la pression sur le dollar. Avant que, vendredi, "la hausse inattendue du nombre d'inscriptions aux allocations chômage -la première depuis mars- ainsi que le report du dévoilement du plan de relance au Sénat déçoivent profondément les marchés et accentuent la dynamique baissière sur la devise américaine qui oscille désormais à un plus bas depuis septembre 2018" relève Guillaume Dejean.

Une reprise économique plus vigoureuse en Europe qu'aux États-Unis

"En dépit de l'apparition de craintes concernant un possible rebond estival du Covid-19 en Europe, où la région de la Catalogne (Espagne) est vivement touchée, l'euro poursuit sur sa lancée de la semaine dernière où se sont enchaînées les annonces d'un accord européen sur le plan de relance et d'un rebond plus important que prévu des indices européens d'activité au mois de juillet" note l'analyste. Selon Guillaume Dejean, le fait que l'EUR/USD a été aperçu à plus de 1,17 dollar lundi matin laisse en outre "entrevoir des pressions haussières encore plus importantes". D'autant que la reprise économique "s'avère pour le moment plus robuste en Europe qu'aux États-Unis", comme le confirment les premières enquêtes d'activité du secteur privé (indices PMI) publiés vendredi, auxquelles viennent s'ajouter un rebond "plus important que prévu ce matin de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne (à un pic de cinq mois) et la hausse de l'indice sous-jacent de confiance des entreprises dans les perspectives économiques à 6 mois (à son plus haut niveau depuis novembre 2018)".

Cette divergence de dynamique économique entre les deux régions fait la part belle à l'euro, qui reste sur 7 séances consécutives de hausses. Depuis le 25 mai dernier, le redressement de la monnaie unique face au billet vert atteint désormais 7,3%. Forex dealer chez Ebury, Robin Maynadié relève par ailleurs -dans une note à destination de ses clients intitulée "What's going on with EURUSD?"- que la parité n'a atteint un niveau plus élevé "qu'une seule fois au cours des 5 dernières année". Il n'hésite donc pas à évoquer "un krach historique" du dollar.

Le courtier sur le marché des changes estime aussi qu'une des raisons derrière le rallye de l'euro tient aux soutiens des autorités depuis le début de la crise sanitaire: "La Fed a été très agressive sur sa politique, tout comme le gouvernement US sur sa politique fiscale. La zone euro a aussi agi mais moins que les US, donc un surplus de dollars est finalement apparu, baissant mécaniquement sa valeur face à l'euro".

Et maintenant? Si les banques sont "assez divisées" quant aux perspectives d'évolution de la paire eurodollar, "il semble y avoir une tendance qui laisserait plus de place à une baisse de l'EURUSD qu'à une hausse" souligne Robin Maynadié, qui précise que la médiane des prévisions anticipe la parité à 1,14 dollar sur le quatrième trimestre 2020, puis à 1,15 sur les trois premiers mois de l'année 2021.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.80 % vs -4.86 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat