Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ACCOR

AC - FR0000120404 SRD PEA PEA-PME
30.370 € +1.88 % Temps réel Euronext Paris

Accor : Accor renonce à introduire lucien barrière en bourse

mercredi 29 septembre 2010 à 21h31
Accor renonce à introduire lucien barrière en bourse

PARIS (Reuters) - Accor a annoncé mercredi qu'il suspendait son projet d'introduction en Bourse de Lucien Barrière, faute d'intérêt des investisseurs pour le groupe d'hôtels et de casinos.

Lors d'une conférence téléphonique, Gilles Pélisson, le PDG d'Accor, a redit que la participation de 49% que détient son groupe dans Lucien Barrière n'était pas stratégique et indiqué que toutes les options étaient encore ouvertes quant à la cession de ces parts.

"Aujourd'hui, on se laisse toutes les options ouvertes", a répondu le PDG d'Accor à propos de l'avenir des 49% dans le groupe d'hôtels et de casinos.

"Cette participation n'a pas d'intérêt stratégique sur le long terme", a-t-il ajouté. "Ce n'est pas notre métier central, le métier des casinos".

Cette tentative d'introduction en Bourse, très surveillée après le semi-échec essuyé en février par les maisons de retraite Medica, intervenait dans un climat marqué par la prudence des investisseurs vis-à-vis des actifs risqués en général et des actions en particulier.

"Dans le cadre de l'introduction en Bourse de Groupe Lucien Barrière, la fourchette de prix envisagée (de 16,10 euros à 19,60 euros), valorisant Groupe Lucien Barrière entre 575 millions et 700 millions d'euros, n'a pas reçu l'intérêt escompté de la part des investisseurs", a expliqué Accor dans un communiqué.

"Dans ces conditions de marché, Accor retire l'offre de vente de sa participation de 49%, estimant qu'il n'est pas dans l'intérêt des actionnaires d'Accor de céder ses titres", ajoute-t-il.

"PAS UN EURO DE MOINS"

"Notre conseil d'administration avait fixé clairement la barre à 575 millions d'euros et pas un euro de moins", a insisté Gilles Pélisson.

Selon des intervenants, outre la forte aversion au risque sur les marchés, Lucien Barrière manquait d'attrait tant du point de vue des plus-values à dégager de son patrimoine immobilier que des perspectives de croissance de ses activités de casinos.

Des sources bancaires avaient d'ailleurs indiqué à Reuters mardi que les investisseurs valorisaient Lucien Barrière dans le bas de la fourchette de valorisation, à 16,10 euros par action.

Accor a aussi dit que l'abandon du projet de cotation de Lucien Barrière ne remettait pas en cause son programme de réduction de sa dette.

Gilles Pélisson a au contraire indiqué que son groupe était en avance de 150 à 200 millions d'euros sur son objectif de réduction de sa dette de 450 millions d'euros pour 2010 grâce aux cessions d'actifs.

Dans un communiqué séparé, Lucien Barrière, qui possède notamment le célèbre restaurant Fouquet's à Paris, a réaffirmé ses objectifs de développement.

"Nous restons concentrés sur nos objectifs de création de valeur comme en témoignent l'ouverture récente de BarrièrePoker.fr et dès demain l'ouverture de l'Hôtel Casino Barrière de Lille", souligne Dominique Desseigne, le PDG de Lucien Barrière.

Le titre Accor a clôturé mercredi en hausse de 0,89% à 26,565 euros.

Jean-Michel Bélot et Matthieu Protard, avec Dominique Vidalon, édité par Marc Angrand

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ACCOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +12.62 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat