Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ACCOR

AC - FR0000120404 SRD PEA PEA-PME
30.130 € +0.07 % Temps réel Euronext Paris

Accor : Accor baisse en bourse après l'échec de lucien barrière

jeudi 30 septembre 2010 à 11h55
BFM Bourse

par Juliette Rouillon

PARIS (Reuters) - Le titre Accor reculait jeudi matin en Bourse de Paris après le retrait la veille de l'introduction en Bourse de Lucien Barrière dont il détient 49% du capital, faute d'intérêt des investisseurs pour le groupe d'hôtels et de casinos.

Des analystes estiment néanmoins que l'impact de cet échec sur les efforts de désendettement et la poursuite du recentrage du groupe sur son activité hôtelière est sans gravité.

Vers 11h22, le titre perdait 1,39% à 26,195 euros dans un volume de 380.000 pièces, sous-performant l'indice CAC 40 (-0,9%) et son indice sectoriel en Europe (-0,85%).

"Il est certain que cette annonce constitue plutôt une déception, mais qui reste à relativiser. En effet, malgré ce contretemps, Accor reste bien placé pour continuer son recentrage sur son métier d'opérateur hôtelier et mener à bien son programme de cession de murs", commente Kim-Anh Bassot, analyste chez CM-CIC Securities, qui reste à l'achat.

Des analystes rappellent en outre que le groupe hôtelier est en avance sur son plan de cessions et donc de désendettement.

"Il s'agit d'un échec pour Accor qui comptait sur cette IPO pour dégager un actif non stratégique et récupérer du cash", ajoute Sébastien Barthelemi, responsable de la recherche crédit pour Louis Capital Markets. "Toutefois, étant donné que le groupe est en avance sur son plan de réduction de coût, cela ne devrait pas rajouter de pression négative sur sa note."

FAIBLE IMPACT SUR LA VALORISATION

Lors d'une conférence téléphonique mercredi, le PDG d'Accor Gilles Pélisson a dit que son groupe était en avance de 150 à 200 millions d'euros sur son objectif de réduction de sa dette de 450 millions d'euros pour 2010 grâce aux cessions d'actifs.

CA Cheuvreux ajoute de son côté qu'une baisse du prix de cession de Lucien Barrière, initialement prévu dans le cadre de l'introduction en Bourse entre 575 et 700 millions d'euros, aurait un impact limité sur la valorisation d'Accor en Bourse.

"La participation d'Accor dans Lucien Barrière est valorisée à 300 millions d'euros dans notre évaluation sur la base de la somme des parties (SOP)", écrit l'analyste dans une note.

"Une réduction de 50 millions d'euros de sa valeur nous amèneraient à revoir notre objectif de 0,25 euro", ajoute-t-il.

Natixis Securities rappelle que la participation dans Lucien Barrière est comptabilisée à hauteur de 334 millions d'euros au bilan d'Accor, sans compter les 194 millions de dette rattachée.

Gilles Pélisson a précisé mercredi que les 49% de Lucien Barrière resteraient exclus des comptes consolidés d'Accor, étant comptabilisés en tant qu'actif "à vendre" jusqu'à juin 2011.

Il a ajouté que toutes les options restaient ouvertes en vue de la cession de ses 49% dans la société de casinos.

Avec Dominique Vidalon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2010 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ACCOR en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat