Bourse > Ab science > Ab science : Présentation convaincante sur les développements du groupe dans l'asthme
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
9.910 € -0.40 % Temps réel Euronext Paris
9.970 €Ouverture : -0.60 %Perf Ouverture : 10.000 €+ Haut : 9.850 €+ Bas :
9.950 €Clôture veille : 44 044Volume : +0.11 %Capi échangé : 404 M€Capi. :

Ab science : Présentation convaincante sur les développements du groupe dans l'asthme

(Tradingsat.com) - AB Science a résumé mardi soir les principaux éléments clés abordés lors de la conférence web tenue le 2 décembre 2014 sur son produit phare, le masitinib, dans le traitement de l`asthme avec les leaders d`opinion de cette maladie.

Premier point, la société de biotechnologie rappelle que le comité indépendant de revue des données a conclu que l`étude actuelle de phase 3 AB07015 dans l`asthme non contrôlé par les corticostéroïdes oraux était "non futile".

"Une analyse de futilité teste l`incapacité d`une étude clinique à atteindre son objectif d`efficacité [...]. Ainsi, une conclusion de non futilité indique qu`une étude clinique est en bonne voie pour atteindre son objectif d`efficacité recherché", explique AB Science.

Deuxièmement, "l`asthme non contrôlé par les corticostéroïdes oraux représente la forme la plus sévère d`asthme (patients non contrôlés dans la catégorie V du GINA) et présente un besoin médical largement insatisfait", souligne la société.

La population cible chez les patients adultes est estimée à 70 000 aux Etats-Unis et dans l`Union Européenne.

Souhaitant élargir son champ d'activité dans l'asthme, AB Science compte lancer en 2015 une nouvelle Phase III ciblant cette fois les patients sous traitement de corticoïdes inhalés. Cette nouvelle indication étendue concerne une population de patients adultes plus importante qui s`élève à 1 500 000 cas aux Etats-Unis et en Europe.

"A l`heure actuelle, il n`existe aucun médicament enregistré dans l`asthme non allergique non contrôlé par les corticostéroïdes oraux ou par les corticostéroïdes inhalés à forte dose", souligne la société.

Enfin, une étude de phase 2 dans la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) a également été lancée.

"Bien que différentes, l`asthme et la MPOC sont deux maladies convergentes. La MPOC est actuellement la cinquième cause de décès dans le monde avec une prévalence toujours croissante, ayant causé environ 400 000 décès en 2005 aux Etats-Unis et en Europe et pour laquelle il n`existe aucun traitement satisfaisant", indique AB Science.

Portzamparc a confirmé mercredi sa recommandation d' "Achat" et son objectif de cours de 39 euros sur AB Science, le courtier saluant ce "bon signal envoyé au marché". Il retient que "l'étude de Phase III a passé avec succès un test de futilité" et "la possibilité d'étendre le nombre de patients atteint d'asthme et donc le potentiel économique".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI