Bourse > Ab science > Ab science : Lance une étude de phase 2/3 "au design adaptatif"
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
9.880 € -0.70 % Temps réel Euronext Paris
9.970 €Ouverture : -0.90 %Perf Ouverture : 10.000 €+ Haut : 9.850 €+ Bas :
9.950 €Clôture veille : 55 378Volume : +0.14 %Capi échangé : 403 M€Capi. :

Ab science : Lance une étude de phase 2/3 "au design adaptatif"

tradingsat

(Tradingsat.com) - AB Science a annoncé mercredi soir le lancement d`une étude de phase 2/3 "au design adaptatif" afin d'évaluer la tolérance et l'efficacité de son produit phare, le masitinib, en association avec la gemcitabine chez les patients atteints d`un cancer épithélial ovarien résistant, avancé ou métastatique.

"La première phase d`une étude de phase 2/3 adaptative est comparable à une étude de phase 2 en stade avancé, avec un groupe de contrôle et différents groupes de traitement (analyses de sous-groupe par exemple)", explique la société biopharmaceutique.

Par rapport à la transformation d`une étude de phase 2 directement en étude de phase 3, comme cela a été fait avec le masitinib dans la sclérose latérale amyotrophique ou plus récemment dans le lymphome T, le design adaptatif permet :

- dans le cas où le produit est efficace, de passer en étude de phase 3 avec plus de certitude et d`efficacité, augmentant ainsi les chances de succès, ou

- dans le cas où le produit n`est pas efficace, de réduire le nombre de patients recrutés et limiter l`investissement financier.

Le design adaptatif confère à l'étude davantage d'efficacité (par exemple une durée plus courte ou un nombre plus faible de patients) et une probabilité accrue de démontrer l`effet du médicament, s'il existe.

"Le design adaptatif confère à l`étude davantage d`efficacité (par exemple une durée plus courte ou un nombre plus faible de patients) et une probabilité accrue de démontrer l`effet du médicament, s`il existe.", souligne AB Science.

"AB Science a développé en interne les compétences nécessaires à la mise en place de designs adaptatifs, ce qui est un nouvel atout dans le développement clinique", a déclaré Alain Moussy, co-fondateur et président d`AB Science.

Le cancer de l`ovaire reste le cinquième cancer le plus mortel chez la femme. L`incidence du cancer du sein est d`environ 65 000 nouveaux cas par an aux Etats-Unis et en Europe, pour un taux de mortalité de 44 000 cas par an. Le cancer épithélial ovarien est la forme la plus répandue du cancer de l`ovaire.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI