Bourse > Ab science > Ab science : La trésorerie atteint près de 30 millions d'euros
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
15.010 € -0.33 % Temps réel Euronext Paris
15.160 €Ouverture : -0.99 %Perf Ouverture : 15.240 €+ Haut : 15.000 €+ Bas :
15.060 €Clôture veille : 38 393Volume : +0.09 %Capi échangé : 612 M€Capi. :

Ab science : La trésorerie atteint près de 30 millions d'euros

tradingsat

(Tradingsat.com) - La société pharmaceutique AB Science a publié lundi soir au titre du premier trimestre 2012 un chiffre d'affaires de 321 K€, contre 292 K€ un an plus tôt, en hausse de 10%.

Le groupe affichait au 31 mars 2012 une trésorerie de 20 millions d'euros, contre 18 millions d'euros à la même date un an plus tôt.

La consommation de trésorerie s'établit à 0,5 million d'euros pour le premier trimestre 2012 après l'encaissement sur la période d'une aide d'Etat de 2,8 millions d'euros, contre une consommation de trésorerie de 2,6 millions d'euros pour le premier trimestre 2011.

A ce niveau de trésorerie s'ajoutent 10 millions d'euros correspondant à la souscription de l'emprunt obligataire libéré début avril.

« Avec la souscription en avril 2012 de l'obligation convertible de 10 millions d'euros, le niveau de trésorerie atteint près de 30 millions d'euros, correspondant à 3 années de financement à périmètre constant. », commente Alain Moussy, le président directeur général d'AB Science.

Le chiffre d'affaires réalisé par AB Science au premier trimestre 2012 provient de l'exploitation commerciale du masitinib en médecine vétérinaire en Europe et aux USA.

Le masitinib est la molécule phare d'AB Science, le masitinib ; elle a déjà fait l'objet d'un enregistrement en médecine vétérinaire en Europe et aux États-Unis et est développée dans neuf phases 3 chez l'homme, dont huit en cours dans le cancer du pancréas, le GIST, le mélanome métastatique exprimant la mutation c-Kit JM, le myélome multiple, la mastocytose, l'asthme sévère persistant, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques progressive.

Le groupe rappelle avoir annoncé le 1er février 2012 des résultats encourageants de son étude clinique de phase 2 avec le masitinib, dans les tumeurs gastro-intestinales stromales (GIST) résistantes au traitement de première ligne Glivec.

« Au premier trimestre, nous avons communiqué les résultats d'une étude clinique de phase 2 dans les tumeurs gastro-intestinales stromales (GIST) ayant démontré que le masitinib améliore de manière significative la survie globale chez les patients atteints de GIST résistant au Glivec® par rapport au Sutent® de Pfizer (sunitinib). Sur la base de ces résultats, nous avons pris la décision d'initier sans délai une étude de phase 3 confirmatoire dans cette indication », souligne Alain Moussy.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...