Bourse > Ab science > Ab science : Perte nette accrue en 2014
AB SCIENCEAB SCIENCE AB - FR0010557264AB - FR0010557264
9.960 € -0.60 % Temps réel Euronext Paris
9.980 €Ouverture : -0.20 %Perf Ouverture : 10.070 €+ Haut : 9.950 €+ Bas :
10.020 €Clôture veille : 42 799Volume : +0.10 %Capi échangé : 406 M€Capi. :

Ab science : Perte nette accrue en 2014

tradingsat

(CercleFinance.com) - Dévoilés en fin de semaine dernière, les comptes annuels d'AB Science ont été marqués par une perte nette de 16,1 millions d'euros au titre de l'exercice écoulé, soit 1,5 million de plus qu'à fin 2013.

La perte financière de la société pharmaceutique spécialisée dans la recherche, le développement et la commercialisation d'inhibiteurs de protéines kinases (IPK) est, elle, ressortie à 979.000 euros, à comparer avec 887.000 euros.

Le chiffre d'affaires a en revanche progressé d'environ 200.000 euros sur un an à 2,1 millions.

En 2015, AB Science continue à allouer la majeure partie de ses ressources à la poursuite du développement du masitinib, la molécule la plus avancée de la société. Treize études de phases III chez l'homme sont en cours de réalisation, sept en oncologie, dans le GIST en première ligne et en deuxième ligne, le mélanome métastatique exprimant la mutation c-Kit JM, le myélome multiple, le cancer du colon métastasé en rechute, le cancer de la prostate métastasé, le cancer du pancréas (étude confirmatoire) et six en dehors de l'oncologie dans la mastocytose, l'asthme sévère persistant, la polyarthrite rhumatoïde, la sclérose en plaques progressive, la maladie d'Alzheimer et la sclérose latérale amyotrophique. A ce programme de phases 3 s'ajoute un programme de phases II, principalement en oncologie.

En cas de résultats positifs des phases III pourront être initiées à la suite de ces phases 2, a détaillé le groupe, qui prévoit par ailleurs de terminer à la fin du troisième trimestre 2015 son étude de phase III dans la mastocytose. Dans le cas où cette étude serait positive, AB Science anticipe de déposer à la FDA (Food and Drug Administration) et à l'EMA une demande d'autorisation du masitinib dans le traitement des patients atteints de mastocytose indolente systémique associée à des symptômes sévères. En cas de résultat négatif de cette étude, AB Science devra attendre d'avoir les résultats d'autres études cliniques actuellement en phase III qui pourraient intervenir l'an prochain.

La société a par ailleurs continué à investir dans les activités de drug discovery afin d'alimenter son portefeuille de molécules et anticipe, sous réserve de disposer des ressources financières nécessaires, de débuter les études précliniques réglementaires de nouvelles molécules issues de son propre programme de recherche.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI