Bourse > Iliad > Iliad : Le titre accélère sa chute !
ILIADILIAD ILD - FR0004035913ILD - FR0004035913
210.450 € -1.17 % Temps réel Euronext Paris
213.750 €Ouverture : -1.54 %Perf Ouverture : 213.850 €+ Haut : 210.200 €+ Bas :
212.950 €Clôture veille : 55 290Volume : +0.09 %Capi échangé : 12 360 M€Capi. :

Iliad : Le titre accélère sa chute !

(Tradingsat.com) - Iliad s'enfonce encore un peu plus dans le rouge ce lundi après-midi, chutant désormais de plus de 6% à 156,8 euros. La maison mère de Free a publié des résultats semestriels légèrement inférieurs aux attentes et a fait état d'un ralentissement de la croissance du nombre d'abonnés. L'opérateur n'a recruté que 24 000 nouveaux abonnés dans le haut débit au deuxième trimestre 2014, contre 71 000 au premier trimestre 2014 et 62 000 au deuxième trimestre 2013.

Selon Kepler Cheuvreux, la firme de Xavier Niel est, avec SFR, l'une des principales victimes de la politique de prix agressifs de Bouygues. "De son côté, Orange a maintenu le cap, tandis que Numericable a séduit plus de clients", a précisé l'analyste, qui reste à l'écart du titre Iliad avec un objectif de cours ramené de 205 à 160 euros. Kepler a en outre appliqué une décote de 10% à sa valorisation, soulignant les risques liés à l'opération T-Mobile US.

Contre-performance

"Et surtout, Bouygues Telecom, qui bénéficie pour la première fois de la disponibilité de son offre low-cost sur la totalité du trimestre, a recruté, de son côté, sur la même période 102 000 clients, un niveau record", a commenté ce matin Natixis. "Cette contre-performance peut laisser craindre que ce type d’offres soit la nouvelle source de recrutements dans les prochains trimestres", a indiqué le spécialiste, toujours "Neutre" sur le dossier en attendant des précisions sur l'offre T-Mobile US.

Iliad a lancé fin juillet une offre à 15 milliards de dollars en numéraire, soit 33 dollars par action, en échange de 56,6% des parts de l'Américain. Mais Deutsche Telekom refuserait de vendre sa filiale en deçà de 35 dollars. Selon l'agence Bloomberg, le groupe français discuterait avec des investisseurs pour récolter des fonds supplémentaires et améliorer son offre sur T-Mobile US. Les dirigeants "s'apprêtent à rencontrer des partenaires potentiels à Londres mercredi et jeudi, pour co-investir aux Etats-Unis", croient savoir "Les Echos".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...