ZCCM

MLZAM - ZM0000000037 SRD PEA PEA-PME
1.060 € -6.19 % Temps réel Euronext Paris

FQM débouté en Zambie (ne pas confondre avec Londres)

20/07/2018 par w@z@06 2
http://www.judiciaryzambia.com/2018/02/01/2016-hpc-0 515-zccm-investments-hold ings-plc-v-first-quantum- minerals-ltd-6-others-jan -2018-justice-dr-w-s-mwen da/
03/08/2018 par w@z@06 1
Commitments & contingencies
Capital commitments
In conjunction with the development of Cobre Panama, the Company has committed to $624 million (December 31, 2017: $628 million) in capital expenditures.
Other commitments & contingencies
Due to t
he size, complexity and nature of the Company’s operations, various legal and tax matters are outstanding from time to
time. The Company is routinely subject to audit by tax authorities in the countries in which it operates and has received a number of tax assessments in various locations, including Zambia, which are currently at various stages of progress with the relevant authorities. The outcome of these audits and assessments are uncertain however the Company is confident of its position on the various matters under review. In October 2016, the Company, through its subsidiary Kansanshi Holdings Limited, received a Notice of Arbitration from ZCCM
International Holdings PLC (“ZCCM”) under the Kansanshi Mining PLC (“KMP”) Shareholders Agreement. ZCCM is a
20% shareholder in KMP and filed the Notice of Arbitration against Kansanshi Holdings Limited, the 80% shareholder, and against KMP. The Company also received a Statement of Claim filed in the Lusaka High Court naming additional defendants, including FQM F
inance Ltd. (“FQM Finance”), and certain directors and an executive of the named corporate defendants. Aside from the
parties, the allegations made in the Notice of Arbitration and the High Court for Zambia were the same. The Company is firmly of the view that the allegations are in their nature inflammatory, vexatious and untrue.
Settlement discussions took place in May 2017 in Lusaka with the Government of the Republic of Zambia (“GRZ”) and ZCCM.
A comprehensive package of information was furnished by the Company to GRZ and ZCCM with a suggestion that settlement talks resume in due course once the information has been analyzed and responded to. The dispute was stated as a request for a derivative action, requiring ZCCM to obtain permission to proceed in each forum of the Arbitration and the Lusaka High Court. The dispute arose from facts originating in 2007, and concerned the rate of interest paid
on select deposits by KMP with the Company’s treasury entity FQM Finance between 2007 and 2015. The funds on de
posit were primarily retained for planned investment by KMP in Zambia. In particular, KMP deposits were used to fund a major investment program at Kansanshi, including the successful construction and commissioning of the Kansanshi smelter and expansion of the processing plant and mining operations. The entirety of the deposit sums has been paid down from FQM Finance to KMP, with interest. The interest was based on an
assessment of an arm’s length fair market rate, which is supported by independent third
-party analysis. ZCCM disputed that interest rate paid to KMP on the deposits was sufficient. Several preliminary procedural applications to dismiss the High Court Action were lodged on behalf of the Company, and other defendants, in the Lusaka High Court. By a decision dated January 25, 2018, the Lusaka High Court used its discretion to rectify
ZCCM’s procedural errors. The Court has since granted leave to appeal against this judgment and the litigants have agreed to
a stay pending the appeal. The Court of Appeal proceedings have been scheduled for August 24, 2018. A panel of arbitrators was appointed in the Arbitration. The Arbitration required ZCCM to petition the Arbitral Tribunal for permission to maintain the derivative action. A hearing in the Arbitration on whether permission is granted or denied took place in January 2018. The Arbitral Tribunal heard arguments from both sides for three days. On February 22, 2018, the Arbitral Tribunal issued a ruling denying ZCCM permission to continue the proceedings. On March 21, 2018 ZCCM served an application seeking
to challenge the Arbitral Tribunal’s ruling through the English court. On June 1, 2018, despite being severely out of time, Z
CCM sought to amend its application for additional grounds on which to challe
nge the Arbitral Tribunal’s ruling, to which KMP objected. A hearing on ZCCM’s application is expecte
d to take place in the first quarter of 2019.
03/08/2018 par w@z@06 1
Engagements et éventualités
Engagements de capitaux
Parallèlement au développement de Cobre Panama, la Société s'est engagée à engager des dépenses en immobilisations de 624 millions de dollars (628 millions de dollars au 31 décembre 2017).
Autres engagements et éventualités
En raison de t
En raison de la taille, de la complexité et de la nature des activités de la Société, diverses questions juridiques et fiscales sont en suspens depuis
temps. La Société fait régulièrement l'objet d'un audit par les autorités fiscales des pays dans lesquels elle opère et a reçu un certain nombre d'évaluations fiscales dans divers endroits, notamment en Zambie, qui sont actuellement à différents stades de progrès avec les autorités compétentes. Le résultat de ces vérifications et évaluations est incertain, mais la Société est confiante quant à sa position sur les diverses questions à l'étude. En octobre 2016, la Société, par l'intermédiaire de sa filiale Kansanshi Holdings Limited, a reçu un avis d'arbitrage de ZCCM
International Holdings PLC («ZCCM») aux termes de la convention d'actionnaires de Kansanshi Mining PLC («KMP»). ZCCM est un
Actionnaire à hauteur de 20% dans KMP et dépôt de l'avis d'arbitrage contre Kansanshi Holdings Limited, actionnaire à 80%, et contre KMP. La Société a également reçu une déclaration déposée auprès de la Haute Cour de Lusaka nommant d'autres défendeurs, y compris FQM F
inance Ltd. («FQM Finance»), et certains administrateurs et un dirigeant des sociétés citées en défense. En dehors de
parties, les allégations formulées dans l'avis d'arbitrage et la Haute Cour pour la Zambie étaient les mêmes. La compagnie est fermement d'avis que les allégations sont de nature incendiaire, vexatoire et mensongère.
Des discussions sur le règlement ont eu lieu en mai 2017 à Lusaka avec le gouvernement de la République de Zambie («GRZ») et la ZCCM.
Un ensemble complet d'informations a été fourni par la Société au GRZ et à la ZCCM avec une suggestion que les négociations de règlement reprennent en temps voulu une fois que l'information a été analysée et traitée. Le différend a été déclaré comme une demande d'action dérivée, exigeant que la ZCCM obtienne l'autorisation de procéder dans chaque instance de l'Arbitrage et à la Haute Cour de Lusaka. Le litige est né de faits ayant eu lieu en 2007 et concernait le taux d'intérêt payé
sur certains dépôts de KMP avec l'entité de trésorerie FQM Finance de la Société entre 2007 et 2015. Les fonds de
La position a été principalement retenue pour l'investissement planifié par KMP en Zambie. En particulier, les dépôts de KMP ont été utilisés pour financer un important programme d'investissement à Kansanshi, y compris la construction et la mise en service réussies de la fonderie de Kansanshi et l'expansion de l'usine de traitement et des opérations minières. La totalité des sommes déposées a été payée par FQM Finance à KMP, avec intérêts. L'intérêt était basé sur un
l'évaluation d'un taux de marché équitable sans lien de dépendance, qui est soutenu par un tiers indépendant.
-Party analyse. ZCCM a contesté que le taux d'intérêt payé à KMP sur les dépôts était suffisant. Plusieurs demandes procédurales préliminaires pour rejeter le haut C
13/09/2018 par w@z@06 1
Several preliminary procedural applications to dismiss the High Court Action were lodged on behalf of the Company, and other
defendants, in the Lusaka High Court. By a decision dated January 25, 2018, the Lusaka High Court used its discretion to rectify
ZCCM’s procedural errors. The Court has since granted leave to appeal against this judgment and the litigants have agreed to
a
stay pending the appeal. The Court of Appeal proceedings have been scheduled for August 24, 2018.
A panel of arbitrators was appointed in the Arbitration. The Arbitration required ZCCM to petition the Arbitral Tribunal for
permission to maintain the derivative action. A hearing in the Arbitration on whether permission is granted or denied took place
in January 2018. The Arbitral Tribunal heard arguments from both sides for three days. On February 22, 2018, the Arbitral Tribunal
issued a ruling denying ZCCM permission to continue the proceedings. On March 21, 2018 ZCCM served an application seeking
to challenge the Arbitral Tribunal’s ruling through the English court. On June 1, 2018, despite being severely out of time, Z
CCM
sought to amend its application for additional grounds on which to challe
nge the Arbitral Tribunal’s ruling, to which KMP objected.
A hearing on ZCCM’s application is expecte
d to take place in the first quarter of 2019.
01/12/2018 par w@z@06 0
En raison de la taille, de la complexité et de la nature des activités de la société, diverses questions juridiques et fiscales sont en suspens de temps à autre. La société est régulièrement soumise à un audit des autorités fiscales des pays dans lesquels elle opère et a reçu plusieurs avis d’imposition fiscale à divers endroits, notamment en Zambie, qui en sont actuellement à divers stades de développement avec les autorités compétentes. Les résultats de ces audits et évaluations sont incertains, mais la société est confiante quant à sa position sur les différentes questions examinées.
En octobre 2016, la société, par l'intermédiaire de sa filiale Kansanshi Holdings Limited, a reçu un avis d'arbitrage de ZCCM International Holdings PLC («ZCCM») aux termes de la convention d'actionnaires de Kansanshi Mining PLC («KMP»). ZCCM est actionnaire à 20% de KMP et a déposé l'avis d'arbitrage contre Kansanshi Holdings Limited, l'actionnaire à 80%, et contre KMP. La Société a également reçu une déclaration déposée devant la Haute Cour de Lusaka nommant des défendeurs supplémentaires, y compris FQM Finance Ltd. («FQM Finance»), ainsi que certains administrateurs et l'un des dirigeants des défendeurs nommés. À l'exception des parties, les allégations formulées dans la notification d'arbitrage et la Haute Cour de Zambie étaient les mêmes. La Société est fermement convaincue que les allégations sont par nature incendiaires, vexatoires et fausses.
Des discussions de règlement ont eu lieu en mai 2017 à Lusaka avec le gouvernement de la République de Zambie («GRZ») et la ZCCM. La Société a fourni au GRZ et à la ZCCM un ensemble complet d’informations suggérant que les négociations en vue d’un règlement reprennent en temps voulu une fois que les informations ont été analysées et traitées.
Le différend était présenté comme une demande d'action dérivée, obligeant ZCCM à obtenir l'autorisation de procéder devant chaque instance de l'arbitrage et devant la Haute Cour de Lusaka. Le litige a pour origine des faits remontant à 2007 et porte sur le taux d’intérêt payé par KMP à l’entité de trésorerie de la Société, FQM Finance, entre 2007 et 2015. Les fonds en dépôt ont été principalement conservés pour des investissements prévus par KMP en Zambie. Les dépôts de KMP ont notamment servi à financer un programme d’investissement majeur à Kansanshi, notamment la construction et la mise en service réussies de la fonderie de Kansanshi et l’agrandissement de l’usine de traitement et des activités minières.
L’intégralité des sommes versées a été reversée à KMP par FQM Finance à KMP, avec intérêts. L’intérêt reposait sur une évaluation du taux de marché équitable, qui est corroborée par une analyse réalisée par une tierce partie indépendante. ZCCM a contesté le fait que le taux d'intérêt versé à KMP sur les dépôts était suffisant.
Plusieurs demandes de procédure préliminaire visant à faire rejeter l’action de la Haute Cour ont été introduites au nom de la Société et d’autres accusés devant la Haute Cour de Lusaka. Par une décision datée du 25 janvier 2018, la Haute Cour de Lusaka a utilisé son pouvoir discrétionnaire pour rectifier les erreurs de procédure de ZCCM. La Cour a depuis autorisé l'autorisation d'interjeter appel de ce jugement et les parties ont accepté de surseoir à statuer dans l'attente de l'appel. La procédure devant la Cour d'appel est prévue pour le 24 août 2018.
Un groupe d'arbitres a été nommé à l'arbitrage. L'arbitrage a obligé ZCCM à demander au tribunal arbitral l'autorisation de maintenir l'action dérivée. Une audience a eu lieu en janvier 2018 pour déterminer si l'autorisation était accordée ou non. Le tribunal arbitral a entendu les arguments des deux parties pendant trois jours. Le 22 février 2018, le tribunal arbitral a rendu une décision refusant à ZCCM l'autorisation de poursuivre la procédure. Le 21 mars 2018, ZCCM a signifié une requête visant à contester la décision du tribunal arbitral par l’intermédiaire du tribunal anglais. Le 1 er juin 2018, bien qu’il soit extrêmement tardif, le ZCCM a demandé à modifier sa demande afin d’obtenir des moyens supplémentaires de contester la décision du tribunal arbitral, ce à quoi KMP s’est opposé. Une audience sur la demande de ZCCM devrait avoir lieu au premier trimestre de 2019.
TradingSat
Portefeuille Trading
+288.00 % vs -4.60 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat