Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

XILAM ANIMATION

XIL - FR0004034072 SRD PEA PEA-PME
38.850 € -0.38 % Temps réel Euronext Paris

Xilam animation : Pourquoi le producteur de dessins animés Xilam tire profit du rachat de Gulli par M6

vendredi 1 février 2019 à 10h34
Xilam s'en tient à son rôle de producteur et rebondit en Bourse

(BFM Bourse) - Le producteur de dessins animés avait perdu 20% en l'espace de quelques jours dans la perspective d'un éventuel rachat du pôle télévision de Lagardère, comprenant surtout la pépite Gulli, leader auprès des enfants. Mais c'est finalement M6 qui devrait absorber cette chaîne.

C'est finalement le Goliath M6 qui devrait s'emparer de Gulli, laissant à Xilam -qui produit entre autres Oggy et les Cafards, Les Zinzins de l'espace ou Zig et Sharko- les mains libres pour se concentrer sur sa stratégie de producteur indépendant. L'annonce par M6 de l'entrée en négociations exclusives avec l'actuel propriétaire de la chaîne gratuite leader auprès des 4-14 ans, Lagardère, entraînent un vif rebond de Xilam vendredi, en hausse de 9,07% à 42,1 euros. Par comparaison, M6 gagne 1,95% "seulement" à 13,61 euros, et Lagardère 1,8% à 23,24 euros.

L'annonce le 10 janvier dernier par Les Echos que Xilam Animation se trouvait sur les rangs pour reprendre Gulli, en lice avec M6, n'avait pas plus au marché : le titre Xilam avait perdu plus de 20% en trois semaines.

Certes, Gulli fait figure de pépite avec une part d'audience record sur sa cible jeunesse (16,4% l'an dernier), des diversifications porteuses à l'international (principalement en Afrique) et une capacité bénéficiaire rare (une des seules parmi les canaux TNT). De plus, comme l'expliquait Les Echos, "avec la disparition programmée de France 4 sur la télévision et la suppression de la publicité jeunesse sur le service public, Gulli prend encore plus d'attrait".

Une opération trop grosse pour le producteur

Toutefois, la candidature de Xilam apparaissait "comme une surprise dans la mesure où l'opération est très grosse à son échelle", les estimations de prix tournant autour de 200 millions d'euros, selon le journal. Le pôle mis en vente par Lagardère comprenait en outre deux chaînes payantes jeunesse (Canal J et Tiji) mais aussi des chaînes payantes de divertissement et musicales (Elle Girl TV, MCM, RFM TV et MCM Top), une régie publicitaire, le tout représentant 98 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017 - à comparer à 24,4 millions pour Xilam.

Aux yeux de Babichanth Kulasingham, analyste du secteur médias chez Midcap Partners, le pari de l'intégration (depuis la production jusqu'à la diffusion) n'aurait fait sens pour Xilam seulement en cas de faibles prix d'acquisition et de mise en place de synergies rapides, ce qui était loin d'être acquis vu l'ampleur de la cible. "Cette transaction aurait causé de nombreuses incertitudes à court et moyen termes", note l'analyste, qui apprécie le fait que Xilam soit à nouveau en mesure de se concentrer sur la recherche de studios à racheter pour consolider sa position de "producteur d'animations éminent".

Au contraire, selon Midcap Partners, les diffuseurs risquent d'être en difficultés dans les années à venir pour réaliser de la croissance, et il ne serait d'ailleurs pas étonnant que M6 doive se résoudre à surpayer pour décrocher Gulli. "Les producteurs de contenus, qui possèdent un modèle pré-financé et une taille critique ont un boulevard qui s'ouvre à eux, tant la demande devrait continuer à s'intensifier", parie Babichanth Kulasingham. L'analyste confirme ainsi son conseil d'achat sur Xilam, avec un objectif de 60,1 euros.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur XILAM ANIMATION en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.80 % vs +41.11 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat