Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

WENDEL

MF - FR0000121204 SRD PEA PEA-PME
100.500 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Wendel : Ouverture d'une information judiciaire sur wendel

lundi 24 novembre 2008 à 14h13
BFM Bourse

PARIS (Reuters) - Une information judiciaire a été ouverte après le dépôt d'une plainte visant un supposé enrichissement frauduleux des dirigeants de Wendel, dont son président Ernest-Antoine Seillière, "patron des patrons" de l'UE, déclare le parquet de Paris.

Cette information judiciaire pour "abus de biens sociaux" et "recel d'abus de biens sociaux", ouverte mi-novembre, a été confiée à la juge François Desset, magistrate du pôle financier, a expliqué une porte-parole du parquet.

Elle fait suite au dépôt par Sophie Boegner, administratrice de la holding familiale SLPS, contrôlant Wendel, d'une plainte avec constitution de partie civile, qui rend l'ouverture d'une telle procédure quasiment automatique.

La précédente plainte de cette héritière de l'empire sidérurgique et cousine d'Ernest-Antoine Seillière à propos d'une opération de distribution de capital avait été déposée en juin et classée sans suite par le parquet en septembre.

Une quinzaine de dirigeants de Wendel, dont l'ancien président du Medef Ernest-Antoine Seillière, actuel président de BusinessEurope, l'association regroupant les chefs d'entreprise européens, ont reçu 4,7% du capital en mai 2007, dans des conditions contestées.

Cette opération a permis à ses bénéficiaires d'empocher à l'époque 320 millions d'euros. Selon Sophie Boegner, qui la juge frauduleuse, elle s'est réalisée dans une opacité organisée et au détriment à la fois des actionnaires et des intérêts financiers du groupe.

Son avocat, Me Patrick Maisonneuve, avait fait savoir en septembre qu'il déposerait une nouvelle plainte pour obtenir la désignation d'un juge. Il s'était étonné que le parquet n'ait pas fait auditionner sa cliente et n'ait pas saisi la police.

Le cabinet du procureur de Paris, Jean-Claude Marin, avait expliqué que le magistrat suivait l'avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) et n'avait pas décelé de "qualification pénale" dans le dossier après examen des documents fournis par Wendel.

La fronde menée par Sophie Boegner lui a coûté son poste d'administratrice et le dépôt d'une plainte pour dénonciation calomnieuse.

Grégory Blachier et Thierry Lévêque, édité par Yves Clarisse

Copyright (C) 2007-2008 Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur WENDEL en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.60 % vs +12.62 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat