Bourse > Vexim > Vexim : Perte nette accrue en 2012
VEXIMVEXIM ALVXM - FR0011072602ALVXM - FR0011072602
12.000 € +1.18 % Temps réel Euronext Paris
11.800 €Ouverture : +1.69 %Perf Ouverture : 12.000 €+ Haut : 11.800 €+ Bas :
11.860 €Clôture veille : 5 509Volume : +0.07 %Capi échangé : 91 M€Capi. :

Vexim : Perte nette accrue en 2012

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vexim a enregistré au titre de son exercice 2012 une perte nette accrue de 5,1 à 6,8 millions d'euros, dans le sillage d'une perte d'exploitation accrue de 5 à 6,8 millions. La trésorerie était de 7,5 millions d'euros en fin d'année dernière, et le groupe se montre plutôt optimiste quant à son développement en 2013.

L'an dernier, les ventes du groupe spécialisé dans les solutions 'mini-invasives' pour la microchirurgie du dos a cependant affiché des ventes multipliées par 2,2 à 2,7 millions d'euros grâce au produit SpineJack, les ventes étant multipliées par 2,8 en France à un million d'euros et doublées à l'international, à 1,66 million.

Vexim souligne aussi que sa marge brute, accrue de 698.000 à 1.714.000 euros d'une année sur l'autre, est passée de 58 à 63% de son chiffre d'affaires, ce qui est attribué à la vente du SpineJack en direct : la part des ventes en direct dans le CA est passée d'un tiers environ en 2011 à 85% en 2012.

La croissance des charges d'exploitation qui pénalisent le compte correspondant s'explique par la montée en puissance des dépenses commerciales et marketing, qui mobilisait à fin 2012 quelque 24 personnes contre 10 en 2011. De plus, des filiales ont été ouvertes en Allemagne et en Italie.

'En France, la progression des ventes de SpineJack a même permis d'atteindre un équilibre financier de la marge contributive de ce pays sur le second semestre 2012, alors que la force commerciale française n'est opérationnelle que depuis début 2011', indique le groupe.

La trésorerie du groupe était de 7,5 millions au 31 décembre 2012.

En guise de perspectives pour 2013, Vexim rappelle qu'il a procédé en début d'année à une acquisition 'unique' d'une licence dans le domaine de la vertébroplastie, et qu'il a ouvert des filiales en Espagne et au Royaume-Uni.

'A la fin de l'année 2013, la société devrait présenter les résultats de deux études consécutives rétrospectives basées sur l'analyse de données à long terme de 376 patients implantés avec le SpineJack depuis octobre 2007', indique encore Vexim.

Le directeur général Vincent Gardès entend cette année 'accélérer (le) développement commercial dans ces pays à fort potentiel, avancer dans nos programmes cliniques et poursuivre notre dynamique d'innovation.'


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...