Bourse > Veolia environ. > Veolia environ. : Proglio prêt à quitter le conseil d'administration de veolia ?
VEOLIA ENVIRON.VEOLIA ENVIRON. VIE - FR0000124141 VIE - FR0000124141   SRD PEA PEA-PME
20.965 € -0.38 % Temps réel Euronext Paris
21.005 €Ouverture : -0.19 %Perf Ouverture : 21.120 €+ Haut : 20.845 €+ Bas :
21.045 €Clôture veille : 2 149 410Volume : +0.38 %Capi échangé : 11 811 M€Capi. :

Veolia environ. : Proglio prêt à quitter le conseil d'administration de veolia ?

tradingsat

(Tradingsat.com) - Henri Proglio, le PDG d'EDF aurait signifié au ministère de l'économie qu'il était prêt à quitter le conseil d'administration de Veolia, alors que son mandat ne doit finir qu'au printemps 2013, a révélé vendredi Le Monde.

Un consultant bien introduit à Bercy aurait ainsi affirmé au journal que « le gouvernement lui a demandé de couper les ponts avec Veolia pour sauver sa tête à EDF, ce qu'il a très bien compris ».

Cette information intervient alors qu'une bataille a été engagée entre Keolis, filiale de la SCNF et ST2N, filiale de Veolia Transdev, pour remporter un gros projet d'exploitation de transport publique à Nice.

Keolis semblait confiante quant à ses chances de remporter le contrat. « Leur offre était arrivée en tête et l'attribution du contrat devait être officialisée le 9 juillet » a déclaré un proche des négociations au Monde.

Cependant, alors que l'offre de Keolis étant donnée gagnante, Christian Estrosi a été accusé d'avoir voulu favoriser sa candidature. En effet, l'ancien ministre est un proche d'Henri Proglio, qui est soupçonné, car il ne s'entend plus avec l'actuel PDG de Veolia, d'avoir voulu délibérément plomber la candidature du groupe de services collectifs. Pour ce faire, il aurait demandé au député-maire de Nice de favoriser la candidature de Keolis.

Christian Estrosi a violemment récusé ces accusations. « J'ai lu avant-hier dans un organe de presse que le choix du prochain délégataire de service public pour les transports métropolitains avait été décidé. Je dénonce avec force cette affirmation mensongère. La procédure n'est pas close et les consultations se poursuivent » a-t-il affirmé, dans un communiqué transmis à la rédaction de Presse Agence Côte d'Azur hier. Henri Proglio a également démenti avoir tenté d'influencer l'affaire.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...