Bourse > Veolia environ. > Veolia environ. : Plan stratégique et perspectives
VEOLIA ENVIRON.VEOLIA ENVIRON. VIE - FR0000124141VIE - FR0000124141
19.120 € -0.57 % Temps réel Euronext Paris
19.230 €Ouverture : -0.57 %Perf Ouverture : 19.350 €+ Haut : 19.060 €+ Bas :
19.230 €Clôture veille : 1 543 630Volume : +0.27 %Capi échangé : 10 772 M€Capi. :

Veolia environ. : Plan stratégique et perspectives

tradingsat

(CercleFinance.com) - Veolia Environnement tient ce jour une journée investisseurs. Le Groupe présente les détails de son plan de transformation et ses perspectives financières.

Le Groupe accélère le recentrage de ses activités qui le conduira à céder 5 mdsE d'actifs au cours des deux prochaines années. Le groupe souhaite une concentration sur 3 métiers (Eau, Propreté, Services à l'énergie), avec une recomposition de l'actionnariat de Veolia-Transdev. Il vise la cession des activités d'Eau régulée au Royaume-Uni et des activités de déchets solides aux Etats-Unis.

La direction souhaite une forte réduction de l'endettement financier net. L'EFN serait ramené à moins de 12 mdsE à fin 2013 grâce au renforcement du programme de cessions et à une stricte maîtrise des investissements. Le leverage ratio devrait être réduit à environ 3,0x à fin 2014.

Le groupe va lancer un programme de réductions de coûts accru, qui devrait générer sur le résultat opérationnel du nouveau périmètre un impact positif de 120 ME nets des coûts de mise en oeuvre en 2013. Cette économie sera portée à 220 ME en 2014 et 420 ME en 2015.

Le Groupe confirme que le résultat opérationnel récurrent sera en baisse sur l'année 2011 par rapport au résultat opérationnel récurrent publié en 2010, hors Veolia Transdev et à change constant. Cette baisse pourrait atteindre le même ordre de grandeur que celle constatée à fin septembre 2011.

Pour la période 2012-2013, Veolia Environnement a pour objectif de céder 5 mdsE d'actifs, de réduire son endettement financier net en-dessous de 12mdsE, de réduire ses coûts d'exploitation bruts de 220ME et nets de 120ME (en 2013), et de verser un dividende en 2012 et 2013 de 0,7E par action, au titre des exercices 2011 et 2012.

Après 2013, le Groupe vise, en milieu de cycle, une croissance organique de son chiffre d'affaires de plus de 3% par an, une croissance de sa capacité d'autofinancement opérationnelle de plus de 5% par an, à atteindre un leverage ratio de 3,0x et à retrouver un taux de distribution au niveau de sa moyenne historique.

'C'est un plan ambitieux, mais réaliste. Mon équipe de direction et moi-même nous y engageons avec conviction et confiance.' a déclaré Antoine Frérot, Président Directeur Général du Groupe.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI