Bourse > Vallourec > Vallourec : Le titre décolle à pleins tubes !
VALLOURECVALLOUREC VK - FR0000120354VK - FR0000120354
5.365 € -1.36 % Temps réel Euronext Paris
5.416 €Ouverture : -0.94 %Perf Ouverture : 5.468 €+ Haut : 5.320 €+ Bas :
5.439 €Clôture veille : 4 227 030Volume : +0.94 %Capi échangé : 2 421 M€Capi. :

Vallourec : Le titre décolle à pleins tubes !

Plus forte hausse du CAC 40 après la publicationPlus forte hausse du CAC 40 après la publication

(Tradingsat.com) - Vallourec a franchi vendredi la barre des 40 euros en Bourse, au plus haut depuis un mois et demi après un premier trimestre de bonne facture et une série de recommandations positives de brokers. L'action du spécialiste des solutions tubulaires premium continuait d'afficher un gain confortable en fin de séance (+11% à 39,94 euros), largement en tête des hausses du CAC 40.

JPMorgan Cazenove, Exane et Credit Suisse sont tous passés à l'achat sur le dossier, tandis que Goldman Sachs s'est contenté d'un relèvement d'objectif de cours de 41,9 à 43,9 euros en confirmant un avis neutre. De son côté, CM-CIC a confirmé son opinion positive avec un cours cible maintenu à 52 euros, soulignant l’amélioration sensible de la marge d'Ebitda qui devrait se matérialiser au second semestre et se poursuivre en 2014...

Vallourec a fait état jeudi soir d'une amélioration de son taux de marge brute d’exploitation au premier trimestre 2013, passant de 12,7% à 15,7% du chiffre d'affaires sur un an, liée principalement à une plus forte proportion des activités Pétrole et gaz dans les ventes du Groupe et à la poursuite des actions de réduction des coûts.

Les autres marchés de Vallourec ont cependant continué à faire face à un environnement difficile, marqué par les incertitudes de l’activité économique et la faiblesse de la demande européenne. De fait, le chiffre d'affaires est ressorti à 1 213 M€, stable par rapport au premier trimestre 2012, reflétant une baisse des volumes (-4%) et un impact de change négatif (-4%), compensés principalement par un effet mix positif.

Le résultat net part du Groupe s’élève à 35 millions d’euros au premier trimestre 2013, en hausse de 21 % par rapport au premier trimestre 2012. L'augmentation du résultat d'exploitation a été en partie compensée par la hausse des charges d'intérêts, suite à la croissance de la dette et malgré une baisse du coût moyen de l’endettement.

Les tendances du marché mondial du pétrole et du gaz restent bien orientées, mais l'environnement économique continue d'être difficile pour les autres marchés et la visibilité reste limitée, a souligné le management.

Dans ces conditions et grâce à la montée en puissance progressive des nouvelles usines, Vallourec continue d’anticiper, pour l’exercice 2013, une progression des volumes et du chiffre d’affaires ainsi qu’une amélioration du taux de marge brute d’exploitation.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI