Bourse > Unilever dr > Unilever dr : Résultats et perspectives sans relief, selon Nomur
UNILEVER DRUNILEVER DR UNA - NL0000009355UNA - NL0000009355
47.860 € -0.22 %
47.780 €Ouverture : +0.17 %Perf Ouverture : 48.060 €+ Haut : 47.645 €+ Bas :
47.965 €Clôture veille : 2 646 380Volume : +0.15 %Capi échangé : 82 067 M€Capi. :

Unilever dr : Résultats et perspectives sans relief, selon Nomur

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les analystes de Nomura ne sont pas enthousiasmés par les résultats semestriels dont le géant des produits de grande consommation Unilever a fait part de matin. Si la rentabilité opérationnelle se maintient, la croissance organique reste décevante. Les analystes confirment donc leur conseil “neutre” sur la valeur ainsi que leur objectif de cours de 29,7 euros.

A la Bourse d'Amsterdam, l'action Unilever qui peu après l'ouverture perdait jusqu'à 2,2%, s'inscrit maintenant en hausse de 0,2% à 32,3 euros.

Le groupe anglo-néerlandais aux marques Maille, Amora, Carte d'Or, Ben & Jerry's mais aussi Skip, Omo, Dove, Rexona ou Sun a terminé le premier semestre de son exercice 2014 sur une croissance organique des ventes 3,7%, soit à peine plus qu'au 1er trimestre (+ 3,6%). Le résultat net prend de 12% à trois milliards d'euros, ce qui tient essentiellement aux plus-values de cession. En données sous-jacentes, le bénéfice par action ne progresse que de 2% à 0,78 euro, taux qui atteint 14% à changes constants.

Tout en confirmant les prévisions, le directeur général du groupe, Paul Polman, a déclaré : 'nos marchés sont restés difficiles et nous avons de nouveau enregistré un ralentissement dans les régions émergentes, alors que les pays matures ne se redressent pas encore'.

Chez Nomura, on souligne que 'la croissance des ventes s'est avérée décevante relativement au consensus', ainsi que le nouveau ralentissement de la dynamique organique dans les pays émergents.

Les analystes ne s'attendent pas à une reprise de la demande dans les régions matures alors que dans les zones émergentes, la croissance devrait rester modérée par rapport à celle qu'Unilever connaissait dans un passé récent (autour de 10%). Et ce malgré des initiatives publicitaires.

Le levier des volumes sur les résultats s'annonce donc limité, d'autant que les prix pourraient être menacés.

Cependant, Nomura n'est pas négatif pour autant et souligne la bonne tenue de la marge opérationnelle. A données comparables (périmètre et changes), elle progresse même de 30 point de base. Mais l'argument n'est pas jugé suffisant pour se montrer agressif sur le titre, estime Nomura, d'autant moins que le PER 2014 de l'action Unilever reste voisin de 20.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.
Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne constituent qu'une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne peut être retenue directement ou indirectement suite à l'utilisation des informations et analyses par les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...