Bourse > Transgene > Transgene : Edison fait le point sur le dossier et sa valorisation
TRANSGENETRANSGENE TNG - FR0005175080TNG - FR0005175080
3.140 € -0.95 % Temps réel Euronext Paris
3.170 €Ouverture : -0.95 %Perf Ouverture : 3.170 €+ Haut : 3.120 €+ Bas :
3.170 €Clôture veille : 28 360Volume : +0.05 %Capi échangé : 177 M€Capi. :

Transgene : Edison fait le point sur le dossier et sa valorisation

TRANSGENETRANSGENE

(Tradingsat.com) - Edison a fait le point mardi sur la société biopharmaceutique Transgene, qui procède actuellement à une augmentation de capital de 45,5 millions d'euros (période de souscription ouverte du 3 mars 2014 au 14 mars inclus). Le courtier valorise Transgene à 14,50 euros avant la levée de fonds et à 13,90 euros après (pour tenir compte de la dilution) si l'opération est entièrement souscrite.

Il explique que ce financement supplémentaire permettra à Transgene d'être moins dépendant de la décision du groupe pharmaceutique suisse Novartis sur l'option de licence que ce dernier détient sur le produit phare de Transgene, le TG4010, qui a achevé avec succès la première étape de la phase II / III de l'étude TIME.

"Il permettra également à l'entreprise d'avancer ses autres programmes cliniques sans prendre de retard, y compris Pexa-Vec, qui pourrait bientôt entrer en développement de phase III", ajoute le courtier.

Transgene a fait savoir que le produit de l’opération devrait lui permettre d’étendre son horizon de liquidité jusqu’à 2016 si Novartis lève son option sur TG4010. En l’absence de partenaire pour TG4010, Transgene évalue son horizon de liquidité à 2015. La société a toutefois indiqué qu'elle chercherait un autre partenaire stratégique si Novartis devait ne pas lever son option sur ce programme.

Les deux candidats médicaments les plus avancés du portefeuille de produits de Transgene sont le TG4010 dans le cancer du poumon non à petites cellules et le Pexa-Vec dans le cancer du foie. Le groupe a annoncé le 25 février la préparation d’une étude de phase 1b/2 avec Pexa-Vec dans des tumeurs solides avancées.

Auparavant, Transgene avait annoncé le 8 janvier les principaux résultats préliminaires (positifs) de la partie 2b de l’étude TIME, un essai de phase 2b/3 évaluant TG4010 en combinaison avec la chimiothérapie dans le cancer du poumon. Cette publication a marqué le début d'une période de 90 jours dont dispose Novartis pour exercer ou non son option de licence exclusive et mondiale pour le développement et la commercialisation du produit.

Transgene pourra recevoir des paiements pouvant atteindre un total de 700 millions d'euros en fonction de l’exercice de l’option par Novartis et du franchissement d’étapes de développement, d’autorisations réglementaires et de seuils de chiffre d’affaires mondial.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI