Bourse > Tf1 > Tf1 : Tf1 s'envole à la bourse de paris
TF1TF1 TFI - FR0000054900 TFI - FR0000054900   SRD PEA PEA-PME
13.340 € +0.79 % Temps réel Euronext Paris
13.240 €Ouverture : +0.76 %Perf Ouverture : 13.425 €+ Haut : 13.240 €+ Bas :
13.235 €Clôture veille : 131 404Volume : +0.06 %Capi échangé : 2 799 M€Capi. :

Tf1 : Tf1 s'envole à la bourse de paris

tradingsat

PARIS (Reuters) - TF1 s'envole en Bourse mercredi à la suite d'un article paru dans le Figaro annonçant les pistes de réflexion en vue de compenser le manque à gagner pour France Télévisions de la suppression progressive de la publicité sur les chaînes publiques, apprend-on sur le marché.

Vers midi, l'action prend 7,50% à 15,05 euros dans un volume de 3,44 millions de titres, alors que l'indice DJ Stoxx des médias gagne 0,58% et le SBF120 0,21%. M6 profite aussi de l'information avec un gain de 3,80% à 15,04.

Selon le quotidien, la commission Copé, chargée d'étudier le dossier, proposerait un chiffre de 20 à 30 millions d'euros pour le produit de la taxation supplémentaire des chaînes privées, avec 200 millions d'euros provenant d'une taxe de 0,5% sur les services issus des télécoms et des nouvelles technologies.

La Commission Copé estime à 470 millions d'euros le manque à gagner pour France Télévisions si le principe de suppression de la publicité entre 18 et 21 heures est retenu, écrit le Figaro.

"C'est l'article du Figaro qui fait monter le titre. C'est la première fois que l'on avance un chiffre (de taxation supplémentaire des chaînes privées) et il est faible", commente Nicolas Gindre, analyste chez Exane BNP Paribas.

Mais il estime qu'il ne "faut pas s'emballer" sur la nouvelle, sachant que ce dispositif ne comble par le manque à gagner. "Ils ne vont certainement pas en rester là, d'autant que l'option de la redevance semble être abandonnée", dit-il.

"Cela semble bizarre de taxer à hauteur de 200 millions d'euros les opérateurs télécoms et seulement de 30 millions les télévisions privées, qui seront les premières à profiter de la suppression de la publicité dans le public", dit-il.

Juliette Rouillon

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...