Bourse > Tf1 > Tf1 : Sanctionné malgré des résultats "globalement acceptables"
TF1TF1 TFI - FR0000054900TFI - FR0000054900
12.020 € +1.48 % Temps réel Euronext Paris
11.900 €Ouverture : +1.01 %Perf Ouverture : 12.235 €+ Haut : 11.900 €+ Bas :
11.845 €Clôture veille : 317 512Volume : +0.15 %Capi échangé : 2 520 M€Capi. :

Tf1 : Sanctionné malgré des résultats "globalement acceptables"

(Tradingsat.com) - TF1 a souffert au premier semestre. Le groupe audiovisuel a pâti d'un environnement publicitaire difficile et des coûts liés à la diffusion des matchs de la Coupe du Monde de la FIFA 2014. Bien qu'en retrait par rapport à l'année dernière, ses résultats du deuxième trimestre sont ressortis proches des attentes de la place.

Le résultat opérationnel courant s’est élevé à 13,3 millions d’euros, en baisse de 79% par rapport à la même période de l'année précédente. Le consensus n'était pas très éloigné, autour de 20 millions d'euros.

Malgré une publication sans surprise, les investisseurs sanctionnent la valeur, en net repli ce vendredi à la Bourse de Paris (-7% à 11,2 euros).

Il faut dire que la chaîne de télévision n'a pas vraiment apaisé les craintes du marché, rappelant le manque de visibilité sur le second semestre et la prudence des annonceurs "en l'absence de signaux clairs de reprise économique en France".

Des résultats "globalement acceptables"

Kepler Cheuvreux, qui fait partie d'une minorité d'analystes positionnés à l'achat sur le dossier, ne s'attendait pas à un miracle. Le broker évoque malgré tout des résultats "globalement acceptables" dans un contexte toujours défavorable, avec des revenus publicitaires en baisse de 2% pour les quatre chaînes en clair du Groupe au deuxième trimestre 2014.

Certes, le recul est un peu plus marqué que prévu, mais il est à rapprocher des -3% attendus chez M6, tempère l'analyste en attendant la publication mardi 29 juillet des comptes semestriels de la chaîne concurrente.

Kepler Cheuvreux déplore néanmoins l'absence de décision sur l'utilisation du trésor de guerre de TF1, qui frôlait fin juin les 430 millions d'euros, comprenant notamment l’encaissement relatif à la cession des 31% d’Eurosport International à Discovery Communications.

Le courtier s'attend pour sa part à la distribution d'un dividende exceptionnel d'au moins 1 euro par action, qui pourrait être annoncé en février prochain à l'occasion de la publication des comptes annuels.

La conférence téléphonique organisée ce matin a peut-être déjà permis d'y voir plus clair...ou pas.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI