Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TESLA INC.

TSLA - US88160R1014 SRD PEA PEA-PME
- -

Tesla inc. : Malgré son poids à Wall Street, l'action Tesla est incroyablement volatile

dimanche 20 septembre 2020 à 12h00
Le titre Tesla n'a jamais été aussi volatil depuis son IPO en 2011

(BFM Bourse) - Le constructeur de véhicules électriques a récemment intégré le top 10 des groupes américains les mieux valorisés. Mais son titre n'a jamais été aussi volatil depuis son introduction en Bourse en 2011. Analyse.

De l'avis d'experts, on n'a jamais vu un groupe avec une telle capitalisation boursière avoir un titre aussi volatil. "Peut-être Volkswagen lors de son "corner" en 2008 (Porsche était -violemment et discrètement- monté au capital de sa filiale, piégeant les -nombreux- vendeurs à découvert obligés de déboucler leurs positions en panique, ce qui avait entraîné une multiplication par 5 du cours du titre Volkswagen en quelques jours, portant le groupe allemand au rang de première capitalisation mondiale devant Exxon, NDLR) ou Société Générale sur fond d'OPA potentielle avant 2008" se souvient le stratégiste marchés Nicolas Chéron.

Au 18 septembre, sur les 180 séances écoulées à Wall Street depuis le début de l'année, le titre Tesla en a bouclé 101 dans le vert et 79 dans le rouge. À 55 reprises, l'action du groupe dirigé par Elon Musk a terminé la séance sur une variation supérieure à 5% (38 positives, 17 négatives), soit lors de 30,6% des séances.

Une variation à plus de 10% au cours d'une séance sur huit

De la même manière, l'action Tesla a affiché une variation supérieure à 10% en clôture lors de 23 séances (15 dans le vert et 8 dans le rouge), soit 12,8% des séances. Dit autrement, le titre Tesla a bouclé plus d'une séance sur huit sur une variation à deux chiffres depuis le 2 janvier. 7 fois, le titre du constructeur de véhicules a même dépassé les 15% de variation journalière (4 fois à plus de +15%, 3 fois à moins de -15%), avec des records établis le 3 février (+19,89%) dans un sens et le 8 septembre (-21,06%) dans l'autre.

Toujours au 18 septembre, le titre Tesla affiche une performance exceptionnelle de +406% qui porte la valorisation boursière du groupe à près de 400 milliards de dollars, au 8e rang des groupes cotés américains les mieux valorisés à Wall Street. Une performance mirobolante qui cache une volatilité qui ne l'est pas moins.

Selon les calculs réalisés par BFM Bourse, la volatilité historique du titre (calculé en utilisant l'écart-type annualisé des rendements journaliers, l'écart-type correspondant à la racine carré de la variance, elle-même calculée en faisant la moyenne des écarts à la moyenne, le tout au carré) s'établit à 120,8% entre la séance du 2 janvier et la clôture du 15 septembre.

Une volatilité exceptionnelle

"Une volatilité historique supérieure à 100% pour une action indique un fort mouvement haussier ou un mouvement qui ne va que dans un seul sens puisque le cours de l'action ne peut pas être négatif" souligne l'analyste technique Karim Gheddache. "Cela indique aussi que le prix des options était particulièrement élevé voire prohibitif sur la période et que l'action a fait l'objet de spéculation" ajoute-t-il, précisant que "ce point est souvent négligé par les particuliers qui ne "tradent" pas les options".

"Pour donner une idée sur la dangerosité du titre (Tesla, NDLR) en terme de "trading", il faut comparer avec le VIX (l'indice de la volatilité, aussi appelé "l'indice de la peur", NDLR) dont la volatilité historique est actuellement à 167%, tellement spéculatif qu'il faut une autorisation spéciale pour "trader" des options dessus".

Sur un an, la volatilité historique (VH) du titre Tesla est légèrement moindre mais atteint tout de même 85,9%, selon les données compilées par Market Chameleon. À titre de comparaison, l'action Apple affiche une VH de 39,9% sur la période, ce qui est déjà relativement élevé par rapport à Microsoft (35,7%) et Amazon (34%). Celle des autres constructeurs automobiles s'établit à 51,4% pour Ford et 23,9% pour Toyota. Quant aux titres des groupes avec une capitalisation boursière similaire à Tesla, ils sont relativement peu volatils (28,1% pour Procter & Gamble, 2,8% pour Walmart ou encore 28,3% pour Johnson&Johnson). Sur la même période, seules quelques titres de biotechs comme Moderna (96,2%) ou Novaxax (133%), deux sociétés qui se livrent, avec de nombreuses autres, une féroce course au vaccin contre le Covid, enregistrent une volatilité historique supérieure à celle de l'action Tesla.

Des marchés plus volatiles depuis la crise

"Tesla n’a jamais été aussi volatil (depuis son IPO en 2011, NDLR) qu’en 2020, c’est une action beaucoup plus volatile que les autres constructeurs automobiles et même que des valeurs "tech'" comme Microsoft ou Apple" confirme Alexandre Baradez, responsable des analyses marchés pour le groupe IG.

Après avoir connu un plus bas récent en 2017 (6,69% pour le S&P et 10,3% pour le Nasdaq), la volatilité historique des indices américains a remonté pour atteindre 18,27% sur l'indice technologique en 2019, quand celle sur l'indice élargi s'était établie à 13,87%. Loin de leur record touché lors de la crise financière de 2008 (42,64% pour le Nasdaq, 41,67% pour le S&P), selon des données publiées par le Nasdaq, groupe qui gère l'indice du même nom.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TESLA INC. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+331.60 % vs -0.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat