Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TESLA INC.

TSLA - US88160R1014 SRD PEA PEA-PME
- -

Tesla inc. : Après avoir dépassé Toyota, Tesla n'en finit plus de flamber en Bourse

jeudi 2 juillet 2020 à 16h21
Tesla poursuit son incroyable rallye boursier

(BFM Bourse) - Devenu le constructeur le mieux valorisé de la planète mercredi, Tesla ne compte visiblement pas s'arrêter en si bon chemin et s'envole de nouveau à l'ouverture des échanges jeudi, après avoir battu les estimations de Wall Street sur ses livraisons de véhicules au deuxième trimestre. Elon Musk a également annoncé mercredi que le groupe contribuait à l’élaboration de la technologie médicale permettant au laboratoire CureVac de développer un vaccin contre le coronavirus.

Après avoir détrôné Toyota mercredi au rang de premier constructeur automobile mondial en termes de capitalisation, 17 ans seulement après sa création, Tesla poursuit son spectaculaire rallye boursier avec un bond de 8,99% à l'ouverture des échanges jeudi, à 1.220,77 dollars (le groupe s'est introduit en Bourse à 17 dollars par action il y a tout pile 10 ans) qui porte sa hausse à près de 190% (!) depuis le 1er janvier. La capitalisation boursière du groupe atteint 226 milliards de dollars, soit plus de 34 fois celle de Renault.

La nouvelle flambée du jour est à mettre sur le compte des chiffres de production et de livraisons de véhicules au deuxième trimestre, meilleurs qu'attendu par les analystes de Wall Street. Tesla a livré 90.650 véhicules sur les trois derniers mois, ce qui est nettement supérieur au consensus qui misait sur 74.130 véhicules, selon Refinitiv, ainsi qu'aux estimations fournies par le groupe lui-même (83.071 livraisons). Sa production a en revanche diminué de 20% par rapport au deuxième trimestre de l'exercice précédent, à 82.272 véhicules.

"Alors que notre usine principale de Fremont a été fermée pendant une grande partie du trimestre (six semaines, de fin mars à début mai, NDLR), nous avons réussi à ramener la production à ses niveaux antérieurs", s'est satisfait le constructeur automobile dans un communiqué.

Au début de la semaine, le PDG Elon Musk a appelé (via un mail interne) les employés à travailler dur pour permettre à Tesla d'atteindre le seuil de rentabilité au cours du trimestre, malgré la crise du coronavirus. Il faut dire que l'intégration de Tesla au S&P -et son propre bonus potentiellement faramineux- en dépendent.

Tesla aide également le laboratoire CureVac à développer un vaccin

Le fantasque patron du constructeur de véhicules électriques a par ailleurs annoncé mercredi sur Twitter que Tesla contribuait à l’élaboration de la technologie médicale permettant au laboratoire CureVac (société biopharmaceutique allemande) de développer un vaccin contre le coronavirus. "Elon Musk s'est joint à la croisade technologique mondiale en cours pour révolutionner la fabrication des vaccins - qui vise désormais à fournir des milliards de doses d'un nouveau vaccin à ARNm (méthode notamment utilisée par Moderna et Pfizer, NDLR) pour combattre le Covid-19" souligne John Carroll de la revue spécialisée Endpoint News.

"Le tweet arrive un an après que la division allemande de Tesla à Grohmann et CureVac ont déposé un brevet sur "un bioréacteur pour la transcription in vitro de l'ARN, une méthode de transcription in vitro de l'ARN, un module de transcription de l'ADN en ARN et un appareil automatisé pour la fabrication de l'ARN" relève-t-il également. Entre-temps, CureVac a discuté de divers plans pour construire des micro-usines qui permettraient d'accélérer la mise en place d'une chaîne d'approvisionnement mondiale.

La santé comme nouveau terrain de jeu?

L'idée de l'ARNm est assez simple: donner des instructions aux cellules pour qu'elles fabriquent des médicaments ou, dans le cas d'un vaccin, l'antigène nécessaire pour déclencher une réponse immunitaire. "Cependant, comme le décrit le brevet, la technologie de fabrication conforme aux BPF (bonnes pratiques de fabrication) actuellement utilisées peut être extrêmement complexe et longue" indique John Carroll, selon qui "cette nouvelle approche pourrait - théoriquement - contourner tout cela, en créant un modèle de fabrication qui pourrait être reproduit dans le monde entier, pour fournir autant de vaccins que nécessaire en peu de temps".

Et Elon Musk ne compte visiblement pas s'en tenir au Covid-19, comme tend à le démontrer un autre tweet nocturne: "En principe, je pense que l'ARN (et l'ADN) synthétique a un potentiel étonnant. Cela fait de la solution à de nombreuses maladies un problème logiciel" a-t-il affirmé. Après le transport et l'espace, la santé serait-elle en train de devenir le nouveau terrain de jeu de l'hyperactif milliardaire? Ce dernier est aussi le fondateur de The Boring Company, une société de construction de tunnels, de Neuralink, une société de neurotechnologie et développe toujours en parallèle son projet de transport à grande vitesse connu sous le nom de Hyperloop.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TESLA INC. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.10 % vs -1.64 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat