Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLOCAL GROUP

LOCAL - FR0012938884 SRD PEA PEA-PME
0.096 € -1.23 % Temps réel Euronext Paris

Solocal group : La cotation de Solocal reprendra lundi, accord en vue d'un renforcement du bilan

vendredi 3 juillet 2020 à 16h22

(BFM Bourse) - Suspendue le 15 juin à la suite de fuite dans la presse (infondées finalement), l'action Solocal cotera de nouveau lundi 6 juillet alors que le groupe a trouvé un accord de principe avec ses principaux créanciers.

Jamais l'un sans l'autre. Quelques jours après la conclusion par Technicolor d'un accord avec ses créanciers, le groupe Solocal annonce à son tour avoir trouvé un terrain d'entente avec ses principaux bailleurs de fonds. Pour l'ex-Thomson Multimédia comme pour l'ex-PagesJaunes, il s'agit notamment de convertir une bonne partie de la dette en capital, faisant subir aux actionnaires actuels une dilution plus ou moins forte.

Globalement, les opérations envisagées permettraient de renforcer les fonds propres de Solocal à hauteur de 347 millions d'euros, dont 117 millions d'argent frais, le solde par abandon de créances en contrepartie de nouveaux titres. Suspendue depuis mi-juin, la cotation du titre reprendra lundi.

Incapable en l'état d'assurer son avenir financier, la crise sanitaire du Covi-19 n'ayant fait qu'empirer une situation déjà tendue, Solocal avait suspendu le paiement des intérêts de sa dette obligataire le 15 mars, déclenchant une procédure de conciliation avec les créanciers.

Au cours de la phase conciliatoire accordée par le Tribunal de Commerce de Nanterre plusieurs solutions ont été étudiées. Le groupe a notamment reçu une offre du fonds Montefiore Investmentqui proposait d'injecter de nouveaux fonds à condition que les créanciers obligataires acceptent de convertir leur dette en capital avec une forte décote, ce que ces derniers ont refusé.

À noter que pendant la phase finale des négociations, "il s’est avéré difficile de maintenir la confidentialité des informations" et la presse a relayé un certain nombre de rumeurs. C'est pourquoi avec l'assentiment de l'AMF le groupe a demandé le 15 juin la suspension des cotations, afin d’éviter la volatilité sur le cours et de prévenir tout risque d’abus de marché.

Au terme "d’intenses négociations", le groupe Solocal et ses créanciers financiers (principaux obligataires et prêteurs au titre du crédit revolving) ont trouvé "les termes d’un accord afin d’assurer la liquidité du groupe et réduire son niveau d’endettement", accord approuvé à l'unanimité du conseil d'administration qui recommandera à leur tour aux actionnaires de l'approuver lors de l'assemblée générale du 24 juillet. La société prévient clairement qu'en cas de rejet, elle n'aurait d'autre issue qu'une cessation de paiements. "En effet, aucun autre plan n’est exécutable à ce jour et une impasse de trésorerie est imminente". Ce serait alors la mise en redressement judiciaire.

Dans les grandes lignes, Solocal devrait procéder à un augmentation de capital de 347 millions d’euros intégralement garantie par les créanciers obligataires, dont 85 millions d’euros d’apport de liquidités et le solde en réduction ou conversion de dette. L'opération sera suivie d'un regroupement d'action (100 actions pour 1), permettant de ramener le cours nominal à un niveau moins déprimé.

Cette augmentation de capital sera complétée par l’obtention d’une ligne de financement additionnelle de 32 millions d’euros garantie par certains créanciers obligataires au cas où la société n’obtiendrait pas un prêt garanti par l’Etat (PGE) d’un montant au moins égal d'ici à l'AG du 24 juillet.

Ces opérations conduiront ainsi à une réduction significative du niveau d’endettement pour atteindre environ 250 millions d’euros d’endettement brut à la clôture de l’opération, ce qui devrait ramener les intérêts annuels à 20 millions d'euros à l'année contre 45 millions actuellement.

Dans cette hypothèse où ce projet ne serait pas voté par l'AG, les créanciers et Solocal ont déjà envisagé une autre accord de financement dans le cadre d'un redressement judiciaire. La note serait alors encore plus salée pour les actionnaires actuels (leur participation tomberait à 2% du capital).

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLOCAL GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.30 % vs +1.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat