Bourse > Soitec > Soitec : Avancée dans le cadre du projet SmartCell
SOITECSOITEC SOI - FR0013227113SOI - FR0013227113
48.780 € -0.14 % Temps réel Euronext Paris
48.890 €Ouverture : -0.22 %Perf Ouverture : 49.440 €+ Haut : 48.770 €+ Bas :
48.850 €Clôture veille : 15 786Volume : +0.05 %Capi échangé : 1 530 M€Capi. :

Soitec : Avancée dans le cadre du projet SmartCell

tradingsat

(CercleFinance.com) - Soitec a indiqué hier soir qu'il avait intégré la cellule à quatre jonctions SmartCell dans un module photovoltaïque à concentration (CPV) dont le taux de conversion de l'énergie solaire en courant électrique a atteint 38,9%, selon une mesure réalisée par l'institut Fraunhofer. “Cela représente une augmentation significative par rapport au record mondial précédemment atteint par des modules CPV”, affirme le groupe de semi-conducteurs.

Selon le directeur général Paul Boudre, “si nous avons annoncé en début d'année le recentrage de Soitec sur son coeur de métier, la production de matériaux semi-conducteurs, nous avons également décidé de conserver les actifs relatifs au projet SmartCell parmi les activités relevant du domaine stratégique de l'entreprise. Ce projet nous ouvre en effet de nombreuses opportunités commerciales”.


En effet, ajoute le dirigeant opérationnel de Soitec, “SmartCell permet une nouvelle réduction du coût de l'énergie solaire, puisqu'elle peut être intégrée dans un module CPV doté d'un rendement record et qui peut être produit en masse.”

“Avant son intégration dans un module CPV, la SmartCell en tant que telle avait précédemment établi un record mondial d'efficacité de 46% pour cent, annoncé le 1er décembre 2014”, rappelle Soitec, suivant une annonce précédente.

Et le groupe de conclure : “outre ses applications actuelles pour l'industrie solaire, l'expertise en matière de semi-conducteurs composés développée par Soitec grâce à ce projet ouvre de nouvelles opportunités sur d'autres marchés.”


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI