Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SMCP

SMCP - FR0013214145 SRD PEA PEA-PME
5.295 € -0.09 % Temps réel Euronext Paris

Smcp : Soupçonnés de profiter du travail forcé des Ouïghours, Sandro et Maje sanctionnés en Bourse

lundi 12 juillet 2021 à 16h13
SMCP visé par une enquête pour recel de crimes contre l'humanité

(BFM Bourse) - Le spécialiste du "luxe accessible" SMCP recule vivement en Bourse depuis l'ouverture d'une enquête pour "recel de crimes contre l'humanité" par le Parquet national antiterroriste français. La maison-mère de Sandro et Maje est accusée de fabriquer des produits dans des usines où des Ouïghours sont soumis au travail forcé en Chine.

C'est une première très peu glorieuse: l'ouverture d'une enquête fin juin par la justice française pour "recel de crimes contre l’humanité" contre quatre multinationales du textile accusées de profiter du travail forcé de Ouïghours en Chine. Révélée le jeudi 1er juillet, cette enquête vise Inditex (Zara, Bershka, Massimo Duti), Uniqlo France (qui appartient au groupe japonais Fast Retailing), le chausseur Skechers et le groupe français SMCP, propriétaire des marques Sandro, Maje, Claude Pierlot et de Fursac, dont le titre accuse le coup sur le marché parisien.

De fait, si l'annonce a eu un effet relativement neutre le jour même, le titre SMCP ayant clôturé la séance du 1er juillet sur un gain de 2,9% (après avoir certes réduit ses gains qui avaient grimpé jusqu'à 5% au cours de la séance), elle fait l'effet désormais d'une bombe à retardement. Depuis cette clôture du 1er juin, l'action du groupe qui qualifie ses marques de "parisien chic" abandonne en effet 15,7%, avec le plongeon de 7,6% à 5,29 euros observé ce lundi à 15h30, sans autre actualité.

L'enquête a été ouverte -par le pôle "Crimes contre l'humanité" du Parquet national antiterroriste- à la suite d'une plainte déposée en avril dernier par l'association anticorruption Sherpa, le collectif Éthique sur l'étiquette, l'Institut ouïghour d'Europe (IODE) ainsi qu'une Ouïghoure ayant été internée dans la province du Xinjiang (nord-ouest de la Chine). Les associations reprochent aux groupes cités de commercialiser des produits fabriqués en totalité, ou en partie, dans des usines où des Ouïghours sont soumis au travail forcé. Les plaignants estiment aussi que ces sociétés ne justifient pas d'efforts suffisants pour s'assurer que leurs sous-traitants ne sont pas impliqués dans les persécutions de cette minorité

Pour rappel, la communauté internationale dénonce depuis des années le sort réservé aux Ouïghours, minorité principalement musulmane qui représente un peu moins de la moitié des 25 millions d'habitants du Xinjiang. De nombreuses ONG accusent Pékin d'avoir interné plus d'un million d'entre eux dans des centres de rééducation politique depuis 2017, et plusieurs pays dont les Etats-Unis ont évoqué un "génocide".

SMCP réfute toutefois ces accusations "avec la plus grande fermeté (...) et entend coopérer pleinement à l'enquête pour démontrer que celles-ci sont fausses. L'ouverture d'une enquête est une étape nécessaire à l'établissement de la vérité et ne constitue nullement une reconnaissance du bienfondé de la plainte", avait réagi le groupe le 1er juillet dernier.

Le recul du jour est également à mettre sur le compte d'une note de Goldman Sachs, qui conseille le titre à la vente depuis novembre dernier, les analystes du bureau d'études ayant abaissé leurs prévisions pour le deuxième trimestre du groupe. Ils tablent ainsi sur un rebond organique des ventes de +56% contre +67% précédemment, ce qui traduirait un repli de 17% par rapport au deuxième trimestre 2019. Les craintes d'un nouveau confinement, avec l'allocution, ce lundi soir, d'Emmanuel Macron, pénalisent par ailleurs certains distributeurs, Maisons du Monde cédant notamment 3%.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SMCP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+318.90 % vs +33.02 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat