Bourse > Sfr group > Sfr group : Le rachat de SFR pose des problèmes à la Réunion
SFR GROUPSFR GROUP SFR - FR0011594233SFR - FR0011594233
30.960 € -0.77 % Temps réel Euronext Paris
31.210 €Ouverture : -0.80 %Perf Ouverture : 31.500 €+ Haut : 30.810 €+ Bas :
31.200 €Clôture veille : 197 419Volume : +0.04 %Capi échangé : 13 644 M€Capi. :

Sfr group : Le rachat de SFR pose des problèmes à la Réunion

(Tradingsat.com) - La consolidation du marché des télécoms en France donne du fil à retordre aux opérateurs des "DOM-TOM". Depuis que Numericable a mis la main sur SFR, le câblo-opérateur est confronté à certains obstacles. Pour obtenir le feu vert de l'Autorité de la concurrence, qui rendra son verdict début novembre, la filiale d'Altice pourrait devoir céder certains actifs à la Réunion, où le futur ensemble détiendra 76% du marché via SFR (61%) et Outremer (15%). Le tandem est même quasiment en situation de monopole à Mayotte avec 96% de parts de marché, comme le montre une étude de l'institut LH2 pour l'Arcep, citée vendredi par BFM Business. L'autre solution, moins probable, serait d'imposer des conditions favorables aux opérateurs mobiles virtuels de l'île.

Selon le journal économique, "Numericable, conscient du problème posé, serait prêt à d'importantes concessions et envisagerait de revendre un des deux réseaux mobiles avec sa clientèle - ce sera sans doute le plus petit, c'est-à-dire la filiale d'Outremer Telecom dans les deux îles". Free, la filiale du groupe Iliad, serait intéressée, tout comme Océindes, détenu par la famille Goulamaly, qui a déjà racheté le câblo-opérateur local Zeop, croit savoir BFM. Digicel, présent dans plusieurs îles des Antilles, ainsi que le mauricien Emtel ou le sud-africain MTN, pourraient également manifester leur intérêt. De son côté, Bouygues Telecom répond ne pas être intéressé.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI