Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SENSORION

ALSEN - FR0012596468 SRD PEA PEA-PME
1.800 € +2.27 % Temps réel Euronext Paris

Sensorion : Des résultats dans les troubles de l'oreille interne attendus chez Sensorion avant fin 2018

mardi 27 novembre 2018 à 12h20
Sensorion rebondit pour la 3e séance consécutive

(BFM Bourse) - La biotech montpelliéraine, une des rares entreprises à s'attaquer aux troubles de l'oreille interne, a bouclé le recrutement d'un essai clinique sur son composé phare séliforant, ce qui permettra d'en présenter les résultats à la fin de l'année. Le titre enregistre une troisième séance de rebond.

Tombée à moins d'un euro en séance il y a deux semaines, l'action Sensorion profite depuis vendredi d'un certain regain d'intérêt. Après l'annonce de négociations exclusives avec l'Institut Pasteur pour la mise en place d'un accord exclusif de licence sur certaines thérapies géniques, la société montpelliéraine a fait part mardi matin de la fin du recrutement et du dosage des patients dans un des essais cliniques de phase 2 (phase intermédiaire) actuellement en cours sur le composé SENS-111 (qui a reçu cette année la dénomination générique séliforant auprès de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Un traitement potentiel des crises de vertige sévères

Baptisée SENS-111-202, l'étude en question vise à comparer la tolérance et la pharmacodynamie du séliforant à celles de la méclizine (aussi appelée méclozine), le seul traitement actuel pour la vestibulopathie unilatérale aigüe (AUV). La société cible l'ensemble des troubles de l'oreille interne, aussi bien touchant la cochlée (la partie régissant les fonctions auditives) que le vestibule (assurant les fonctions d'équilibre). Dans cette indication, Sensorion vise à soigner les crises de vertige sévères, une maladie rare provoquant vomissements et chutes.

La seule façon de soulager les patients actuellement est de les faire dormir en administrant la méclizine, un sédatif. Mais cela retarde la mise en place d'un processus dit de compensation par lequel le cerveau s'efforce de pallier graduellement la déficience soudaine de l'oreille interne en sa rééquilibrant par la vue et la posture. Or, plus ce processus commence tardivement, moins bon est le pronostic, de sorte que près de la moitié des patients sédatés conservent des séquelles.

L'essai vise donc à confirmer que le séliforant, à l’inverse de la méclizine, n’affecte pas la vigilance et les fonctions cognitives des patients durant un dysfonctionnement vestibulaire.

Obtention des résultats avant la fin de l'année

Chaque patient étant évalué pendant quatre semaines, maintenant que le dernier a été recruté, "nous pouvons donc confirmer que les premiers résultats de cette étude SENS -111- 202 seront disponibles d’ici la fin de l’année", a indiqué Nawal Ouzren, la directrice générale de Sensorion.

Le composé fait l'objet d'un autre essai de phase 2 réalisé aux Etats-Unis, en Europe et en Corée du Sud mesurant directement l'efficacité. Initialement attendus fin 2018, ses résultats ont été cependant reportés au deuxième semestre 2019, en raison d'un recrutement plus long qu'espéré. En effet, les critères de l'essai excluent les patients déjà fortement médicamentés, ce qui est souvent le cas des personnes subissant un AUV, en général directement adressés aux urgences avant que les investigateurs puissent proposer le traitement expérimental. D'où un nombre de patients éligibles assez réduit, ce qui a amené Sensorion à ouvrir des centres supplémentaires en Europe de l'Est et en Israël notamment.

Du mieux en Bourse depuis l'annonce de discussions avec Pasteur

Parallèlement, l'entreprise a engagé des négociations exclusives avec l'Institut Pasteur en vue de mettre en place un accord cadre et l'octroi de licences exclusives. "Avec ce partenariat, Sensorion renforcerait sa franchise dans le domaine des surdités avec l'ajout de candidats médicaments (NDLR : molécules qui pourraient à terme être commercialisées comme traitements) innovants en thérapie génique permettant de proposer des solutions médicales adéquates pour restaurer, traiter et prévenir des maladies handicapantes de l'oreille interne" a commenté Nawal Ouzren. Ces nouvelles thérapies s'ajouteraient au portefeuille actuel de l'entreprise qui comprend outre SENS-111/séliforant le SENS-401, destiné à la prévention des dommages cochléaires provoqués notamment par la chimiothérapie.

Après un gain de 4,76% vendredi, poursuivi lundi par une hausse de 4,55%, le titre Sensorion regagnait encore jusqu'à 3,4% mardi en matinée, avant de réduire fortement son avance à seulement +0,17% vers 12h00 à 1,152 euro.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SENSORION en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+313.20 % vs +36.97 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat