Bourse > S.e.b. > S.e.b. : Nouveaux records en Bourse avec le rachat de l'allemand WMF
S.E.B.S.E.B. SK - FR0000121709SK - FR0000121709
156.950 € -1.63 % Temps réel Euronext Paris
159.600 €Ouverture : -1.66 %Perf Ouverture : 161.250 €+ Haut : 156.000 €+ Bas :
159.550 €Clôture veille : 36 220Volume : +0.07 %Capi échangé : 7 874 M€Capi. :

S.e.b. : Nouveaux records en Bourse avec le rachat de l'allemand WMF

Machine à café WMF BistroMachine à café WMF Bistro

(Tradingsat.com) - SEB s'envolait de 10% mardi matin, inscrivant de nouveaux sommets au delà des 100 euros (+9,7% à 106 euros à 9h25) après l'annonce de la signature d'un accord d'acquisition du groupe allemand WMF, numéro un mondial des machines à café professionnelles et leader des articles culinaires en Allemagne.

Le groupe de petit électroménager souligne le caractère "très attractif" des machines à café professionnelles "qui se caractérise par une forte croissance, une rentabilité élevée et une récurrence des revenus importante du fait de la part des activités de service".

Il consolide aussi du même coup son portefeuille de marques par l’entrée de nouvelles marques fortes dont l’emblématique WMF, mais aussi Schaerer, Silit, Kaiser et HEPP.

Synergies

"D’un point de vue stratégique, il s’agit d’une excellente opération", souligne mardi matin le courtier Oddo, confirmant sa recommandation d' "Achat" sur SEB avec un objectif de cours porté de 103 euros à 125 euros.

Outre "la croissance soutenue, la marge opérationnelle élevée et la bonne récurrence des vente" du secteur des machines à café professionnelles, Oddo Securities souligne que "le secteur des ustensiles de cuisine et plats est particulièrement vaste puisqu'il représente environ 12 milliards d'euros et que SEB y est pour le moment sous-représenté".

Par ailleurs, l'acquisition de WMF permettra à SEB de générer des synergies importantes, estimées à 40 millions d'euros à l'horizon 2020.

En matière de revenus, celles-ci émaneront du déploiement de la marque et des produits WMF à l’international à travers le réseau du groupe SEB ainsi que de l’enrichissement de la marque WMF par des produits du groupe.

"D’autre part, l’intégration de WMF permettra de mettre en œuvre des actions de productivité dans de nombreux domaines : achats, industrie, logistique, commercial, back office… pour un montant de synergies en année pleine estimé à une quarantaine de millions d’euros à l’horizon 2020", explique SEB.

Endettement maîtrisé

Ainsi, bien que le prix d’acquisition de 1 585 millions d'euros puisse paraître relativement élevé, Oddo Securities "observ[e] néanmoins que l’opération est relutive [sur le bénéfice par action] pour SEB de plus de 20% dès 2016".

Enfin, en termes d'impact sur le bilan, le courtier note que "l’endettement reste maîtrisé". L’opération sera financée par dette, conduisant à un ratio proforma dette nette / EBITDA à fin 2016 inférieur à 3, avec l'objectif de revenir à un ratio inférieur à 2 à fin 2018 avec la forte génération de trésorerie du groupe.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI