Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SANOFI

SAN - FR0000120578 SRD PEA PEA-PME
75.350 € -1.30 % Temps réel Euronext Paris

Sanofi : Le secteur pharmaceutique grand gagnant d'un statu quo au parlement américain

mercredi 4 novembre 2020 à 16h13

(BFM Bourse) - Faute de voir se concrétiser le raz-de-marée démocrate dans les deux chambres du parlement américain, l'éventualité de voir aboutir une législation plus contraignante sur les prix des médicaments semble reculer.

Sous forte pression au cours des derniers mois, en octobre en particulier alors que les résultats du dernier trimestre n'ont pas vraiment été au niveau des attentes et que les obstacles se sont succédé sur la voie d'un vaccin, les cours des grands laboratoires rebondissaient nettement mercredi, en regard d'un scrutin moins favorable aux Démocrates qu'attendu.

Outre-Atlantique, la "vague bleue" (la couleur du parti Démocrate, le rouge étant l'apanage des Républicains) anticipée par les instituts de sondage ne s'est pas matérialisée au terme du vote de mardi. D'une part, le résultat de la présidentielle n'est pas certain, même si Joe Biden garde une certaine avance au vu des bulletins dépouillés jusqu'à présent. Mais surtout, la perspective de voir le Sénat (chambre haute) basculer du côté Démocrate s'éloigne - et conserver la majorité à la Chambre des représentants (chambre basse, les deux constituant le Congrès) n'est pas totalement acquis.

De sorte que même si l'ex-vice-président de Barack Obama accède à la Maison-Blanche en tant que président, ses velléités de réguler de façon plus contraignante les prix de l’industrie pharmaceutique risquent de se heurter à l'opposition d'une majorité républicaine au Sénat. Plus tôt cette année, le Sénat a d'ailleurs déjà enterré une proposition issue de la chambre basse, baptisée "H.R. 3" qui visait à obliger les producteurs de médicaments à se conformer à des prix fixés par le ministère de la Santé, ou bien à devoir supporter une taxe allant jusqu'à 95% du prix de vente.

Faute du triomphe Démocrate annoncé, toute tentative de ressusciter le H.R. 3 apparaît vouée à l'échec, note Michael Yee, analyste du secteur pharma chez Jefferies.

À noter que pour autant, la plupart des dirigeants de l'industrie pharmaceutique souhaitaient aussi éviter le scénario d'une réélection de Donald Trump, la plus grande part de leurs donations allant à la campagne de Joe Biden, compte tenu du peu d'intérêt apparent de l'actuel président pour la recherche scientifique et de ses déclarations sporadiques (pas suivies d'effet jusqu'à présent) à l'encontre des prix pratiqués par les laboratoires.

Dans ce cadre, le titre Pfizer bondissait de 4,4% outre-Atlantique. Le britannique GSK prenait 4,8% et son compatriote AstraZeneca 6,7%. Sur le marché parisien, Sanofi gagnait plus de 6%, signant la meilleure performance de l'indice CAC 40. Ipsen gagnait 4,1% et le secteur biotechnologique était également très bien orienté, notamment Erytech (+13%) et Genfit (+7%).

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SANOFI en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +17.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat